• Accueil
  •  > 
  • Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Rejoignez Cyberarchi : 

Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners

© Cyberarchi 2021

Installé à Gennevilliers, le nouveau siège social du groupe Chèque Déjeuner, dessiné par Steven Ware du cabinet Art & Build, a été primé récemment au MIPIM Awards 2011, dans la catégorie « centre d'affaires ». Une deuxième récompense pour le cabinet belge, qui avait déjà été remarqué, en 2008, pour le bâtiment « Agora » du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

 
 
A+
 
a-
 

Baptisé L'Atrium, le bâtiment de 30 000 m2 tient son nom de sa conception originale autour d'un vaste espace menant à six niveaux d'étages. Il faut dire que le nouveau siège du groupe Chèque Déjeuner situé dans le Carré 92 réunit sous un même toit plusieurs activités, pas toutes naturellement compatibles. Aux côtés des bureaux, de la cafétéria, du restaurant, des salles de réunion, et du centre de fitness, l'architecte a du concevoir la possibilité d'accueillir aussi l'imprimerie qui nécessite, de fait, des mesures de sécurité drastiques. Par ailleurs, la zone choisie pour implanter le bâtiment était inondable. De toutes ces contraintes est née l'idée du château fort, avec ses douves et son pont-levis.

Grandiose et chaleureux

Jacques Landriot, Pdg du groupe Chèque Déjeuner, voulait, plus qu'un lieu de travail, voir se réaliser un espace accueillant et propice aux synergies entre les 1500 salariés qui le fréquentent. En dépit du caractère grandiose du bâtiment, l'atrium central, par lequel tous les collaborateurs doivent passer pour se rendre d'un point à un autre, donne au lieu une ambiance chaleureuse, amplifiée par la lumière naturelle qui traverse les parois de verre. L'acoustique a été améliorée grâce à la mise en place de cassettes perforées en guise de façades. Et l'aménagement intérieur privilégie les jeux de couleurs et de lumière, et les contrastes entre matériaux à surface lisse ou rugueuse. Quelques citations littéraires parcourent les murs.

Perché sur des pilotis et entouré d'eau, l'immeuble apparaît à la fois comme une forteresse imprenable et comme un bateau qui vogue sur une surface lisse et calme. Quant aux volumes érigés sur pilotis, ils permettent aussi de créer une zone de parking naturellement ventilée sous l'immeuble. Le soir, le pont-levis est relevé, et le bâtiment se replie sur lui-même pour mieux se protéger.

Design et durable

Le projet privilégie les matériaux naturels, faisant la part belle au bois de chêne, aux parois de verre et aux structures en fer. L'ensemble a été pensé pour permettre, en fin de vie, le recyclage de la plupart des matériaux utilisés. Certifié HQE et THPE, le bâtiment est doté notamment de murs végétaux, et de fenêtres pare-soleil, tandis que les douves récupèrent les eaux de pluie.

Du côté des salariés, le confort et le bien vivre sont aussi de mise. A l'extérieur comme à l'intérieur, les végétaux sont légion, créant des environnements paysagers appréciés par les collaborateurs. Ici, pas d'open space. Les bureaux accueillent entre deux et quatre personnes seulement. Ils disposent tous d'au moins une baie vitrée de toute la hauteur d'un mur. Une grille sur l'un des côtés de la vitre permet de ventiler la pièce et de désenfumer en cas d'incendie.

Quant aux équipements informatiques, ils ont aussi été repensés pour optimiser les économies d'énergie du bâtiment, avec notamment le remplacement d'ordinateurs individuels par un réseau IT centralisé. Par rapport à des constructions plus classiques, le bâtiment affiche ainsi, selon son prometteur, un gain de 20% en termes de consommation d'énergie. Et du côté de l'aspect sociétal, une certification Iso 26000 est actuellement en cours de validation.

Agnès Delcourt

Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Un château fort contemporain pour les chèques déjeuners
Mot clefs
Catégories
CYBER