• Accueil
  •  > 
  • Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Rejoignez Cyberarchi : 

Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique

© Cyberarchi 2021

L'Hôtel de Ville d'Echirolles (38) a été réalisé par ARCANE, architecte mandataire, en association avec CHARON-RAMPILLON et R2K, trois agences de Grenoble de même génération. Animée par l'envie de concevoir un bâtiment exceptionnel, chaque agence a mis tous ses atouts au service de cette réalisation. Un hôtel de ville du XXIème siècle.

 
 
A+
 
a-
 

Pour le côté pratique, des compétences ont été distribuées et des lots partagés, même pendant le chantier. Chaque équipe a porté haut ses couleurs, la Ville ayant elle-même donné le ton avec une forte volonté dans ses exigences environnementales et énergétiques. (Ce projet a été sélectionné avec 20 lauréats pour tester la démarche de certification HQE, avec un engagement sur le suivi des consommations).

La mairie dispose de 8.350 m² de surface chauffée, formant des lieux d'accueil pour le public (199 personnes), des bureaux pour 250 salariés, de salles de réunion, d'une salle des mariages, et sa cour d'honneur, et bien sûr la salle du conseil municipal. La livraison a été faite en septembre 2006.

L'environnement urbain

L'Hôtel de Ville vient se glisser dans le tissu urbain d'un nouveau centre ville déjà très animé par des équipements (université, complexe de ciné, salle de spectacle, commerces, et îlots de logements collectifs), et vient parachever une place urbaine de qualité et de grande dimension. Le tramway passe sur l'avenue où se trouve le parvis. Des garages à vélos sont disponibles pour favoriser ce mode de transport.

Choix architecturaux

Plan libre et planchers posés sur des aiguilles

Le bâtiment est conçu pour répondre à une complète modularité dans le cloisonnement des bureaux sur des plateaux libres de tous points porteurs. Des dalles alvéolaires franchissent 11m60 et sont portées par des aiguilles de métal tous les 1m35, constituant également les raidisseurs des façades menuisées, aucune retombée, aucun mur porteur. Les efforts notamment au calcul parasismique sont repris par des colonnes de circulation verticales et par des pignons épais en BA.

- L'atrium

Outil de régulation thermique, rafraîchi par la circulation d'air entre puits canadien et verrière, cet espace est l'épine dorsale du bâtiment, ou flottent des éléments ludiques (accueil, salle des mariages, jardin intérieur) en rupture formelle avec les barrettes de bureaux. Son rôle est de limiter les déperditions thermiques en offrant de la compacité. Le bois y est largement utilisé, dans la charpente, les façades acoustiques des bureaux sur atrium, les meubles, les planchers des passerelles.

- Des façades modulaires et aléatoires


Le système constructif forme une grille de composition lisible en façade, intérieure et extérieure qui permet une grande liberté pour installer différents types de modules de remplissage pleins ou vitrés, en relief ou non. Côté sud, une double peau contrôle l'ensoleillement grâce avec des protections solaires à lamelles orientables manoeuvrées par motorisation.

- Filtres et Protections

Les façades de l'atrium sont protégées par des lames brise-soleil, en Ouest et Est, qui créent sur le parvis un signe accueillant à l'échelle de la Ville. Un voile, disposé devant un des pignons, est l'occasion d'inscrire une image symbolique, tirée du célèbre tableau de Delacroix, qui sert de fond à la place.

Outils de gestion thermique

- Moduler les surfaces d'échanges thermiques selon les saisons, des performances innovantes :

L'outil principal de la gestion énergétique du bâtiment et diffuseur d'air frais et de lumière naturelle est l'atrium central. L'air puisé à l'extérieur est rafraîchi en circulant dans le sous-sol et réinsufflé dans le hall d'accueil. L'été, ce système remplace la climatisation.

- Chauffage urbain et rafraîchissement sur eau de nappe

Le bâtiment est raccordé sur un réseau de chauffage urbain de l'agglomération. Les besoins de rafraîchissement sont assurés par un raccordement direct sur eau de nappe phréatique avec des ventilo-convecteurs. La ventilation double flux est également rafraîchie sur eau de nappe.

- Besoins d'éclairage

Une partie des bureaux est orientée sur l'intérieur de l'atrium, une étude des besoins en éclairement naturel a permis d'adapter le taux de surface vitrée intérieure selon les étages.

- Entretien du bâtiment

Un pont roulant a été installé pour franchir la portée de l'atrium pour la maintenance des vitres, des luminaires et des stores. Les vitres des bureaux sont accessibles par passerelles de service en caillebotis formant brise soleil au Sud ou en passerelle sur atrium.

- Une GTB au service du bien-être des usagers

La Gestion Technique du Bâtiment module l'éclairage artificiel en fonction des apports lumineux solaires grâce à des capteurs de lumière. Dans l'atrium, elle permet l'ouverture des châssis de ventilation, les stores sous verrière et le chauffage en fonction des sondes de température. Dans les bureaux, elle gère les stores solaires extérieurs, le chauffage, le rafraîchissement et la ventilation en fonction de la présence des utilisateurs. Le confort des espaces de travail a été conçu de manière à ce que l'utilisateur, individuellement, puisse intervenir sur son environnement de travail et contrôler les ambiances lumineuses et l'ajustement de confort thermique (chauffage, rafraîchissement, lumière, stores, sur atrium, stores en double peau sur façade sud).

Conclusion

Plutôt l'individu ...

Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil. La typologie, la structure, la définition des façades, l'organisation des circulations et la qualification des abords et des accès, contribuent à installer durablement, cet équipement en bonne harmonie avec son environnement.

Consulter également notre album-photo 'Nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles (38)'

Fiche technique pour l'équipe V. Klimine (r2K)

Intervenants :
Maître d'ouvrage : Ville d'Echirolles (38)
Architectes : Arcane mandataire, r2K , C+R, associés
BET HQE : Etamine
BET Fluides : GECC AICC
BET Structure : Batiserf
Economie : MMG
Acousticien : Echologos
AMO HQE : Addenda

Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Le nouvel Hôtel de Ville d'Echirolles est un outil de régulation thermique
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER