• Accueil
  •  > 
  • La mairie de Moscou serait-elle victime de la folie des grandeurs ?
Rejoignez Cyberarchi : 

La mairie de Moscou serait-elle victime de la folie des grandeurs ?

Les Russes ne manquent décidément pas d'imagination. Le mois dernier, ils annonçaient la construction de centrales nucléaires flottantes. Ce mois-ci c'est la mairie de Moscou qui annonce des projets de travaux pharaoniques, en plus de ceux en cours.

 
 
A+
 
a-
 

En effet, la ville est déjà engagée dans la construction d'une nouvelle mairie - à tout seigneur tout honneur - d'un coût estimé à 260 millions de dollars et composée de quatre tours de verre cylindriques de 52 étages reliées par des passages intérieurs et des jardins d'hiver, et surmontées de quatre pistes d'atterrissage pour hélicoptères.

Elle a par ailleurs entamé une vaste opération de réhabilitation du coeur historique de Moscou dont le chantier doit durer jusqu'en 2015.

Mais ces projets ne seraient que le début d'une vaste transformation de la ville puisque la mairie prévoit l'édification d'un nouveau quartier, nommé Moscou-City, destiné à devenir un gigantesque centre d'affaires à quelques kilomètres du Kremlin. Cette city offrirait 2,5 millions de m² de bureaux et d'espaces récréatifs dont un "aquaparc" déjà en cours de construction. Ce nouveau projet est toutefois en retrait par rapport à l'idée originale qui prévoyait plusieurs gratte-ciel, dont une tour de 600 mètres de haut qui serait ainsi devenue la plus haute du monde.

Du coup, un "Parc des Miracles", une sorte de Youriland (parc d'attraction) qui doit voir le jour à l'horizon 2015, un circuit de Formule 1 et la restauration des résidences des Tsars, entre autres, font figure de peccadilles.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER