• Accueil
  •  > 
  • Zaha Hadid livre le nouvel opéra de Guangzhou en Chine
Rejoignez Cyberarchi : 

Zaha Hadid livre le nouvel opéra de Guangzhou en Chine

© Cyberarchi 2020

Lancés en 2005 les travaux du nouvel opéra de Guangzhou en Chine sont terminés. Signée Zaha Hadid cette oeuvre se veut un repère fort dans le Delta de la rivière des Perles, au sud du pays.

 
 
A+
 
a-
 

Dans le plus pur style Zaha Hadid, l'opéra de Guangzhou en Chine ne présente aucun angle droit. Les murs et les plafonds sont en pente et dans la salle les allées se fondent les unes aux autres. A l'intérieur, les embrasures dans les murs, les lignes visuelles dans l'entrée, la façon dont s'ouvre le bâtiment... jouent avec la perception du visiteur.

En plus de la salle de concert de 1.800 places assises, les 70.000 m2 de l'opéra de comprennent une zone de réception avec hall et salon, ainsi qu'un second hall multifonctions, plus petit. On y trouve également des bureaux et des locaux polyvalents.

La structure en deux parties de l'édifice affiche l'ambition de devenir un nouveau repère culturel au coeur du parc touristique de l'île de Haixinsha, dans le Delta de la rivière des Perles. Le bâtiment porte également une autre vision : devenir le symbole du nouveau quartier d'affaires de Zhu Jiang de Guangzhou, et du statut d'une Chine en pleine expansion. L'édifice a coûté 135 millions d'euros.

Zaha Hadid livre le nouvel opéra de  Guangzhou en Chine
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER