• Accueil
  •  > 
  • Vues dégagées pour la tour 360° View à Nantes
Rejoignez Cyberarchi : 

Vues dégagées pour la tour 360° View à Nantes

Julien Lanoo : Copyright 2018

 

Le futur Quartier Polaris sur l'île de Nantes, devenu entièrement piéton, est traversé par une allée centrale ; colonne vertébrale de l’îlot, elle mène au cœur du projet : un parvis étendu pour la tour rebaptisée « 360° View », espace qui deviendra une place publique rétrocédée à la collectivité. 

 
 
A+
 
a-
 

Quatre immenses peupliers dialoguent avec la façade habillée d’aluminium brossé. Elle reflète son environnement le jour et s’anime la nuit dans un jeu d’impostes mis en mouvement par des volets perforés. Perçu depuis le sud, l’édifice clôt la perspective. 

La tour 360° View représente l’aboutissement et le commencement de l’ilot Brossette. Depuis la Loire sa volumétrie annonce tous les éléments qui se déclineront ensuite sur le site ; à l’inverse, perçue depuis le sud, cette architecture achèvera la succession d’espaces et de connexions caractérisant l’îlot. 

« Le volume net que nous avions au départ imaginé a très vite eu besoin d’être complété, ajusté. Il s’agissait de le dessiner en prenant en compte à la fois les arbres, la perspective depuis l’axe majeur du site, le dialogue avec le système des hauteurs variables des autres bâtiments, et son rôle de signal », rappelle l'agence LAN, architecte mandataire.

 

Un bâtiment ouvert sur son contexte

 

La tour accueille 79 logements ainsi qu’un local d’activité au RDC. La structure du bâtiment (façade porteuse + structure poteaux-poutres) permet une grande souplesse d’aménagement des plateaux, la répartition des typologies pouvant évoluer en fonction de la demande des futurs acquéreurs.

La construction est la plus haute des bâtiments composant l’îlot Brossette, culminant à 55 mètres avec 18 niveaux au-dessus du RDC. Profitant de la hauteur, le bâtiment s’ouvre largement sur son contexte et notamment sur la Loire et le centre-ville historique. Ce bâtiment sert de signal pour l’îlot. 

Cette opération se compose du dessin de six bâtiments et de l’espace public. Le défi se situe plus dans la définition des vides que dans la caractérisation des volumes. Le coeur du projet est imaginé en négatif à travers une faille : un espace vide que l’on pénètre, et qui est au service des autres espaces en ajoutant de la valeur en matière de lumière, de confort, de sensation et de fonctionnement. 

 

Synthèse entre deux systèmes opposés

 

Le projet d’urbanisme repose sur la théorie selon laquelle l’identité d’une ville émane de ses formes urbaines. L’îlot Brossette compris entre deux systèmes formels opposés, d’une part les cours avec jardin, de l’autre les grands ensembles, doit opérer une synthèse entre ces deux modèles, de façon à instaurer une continuité et à ménager une articulation harmonieuse. 

L’aménagement du site Brossette parachève la transformation du boulevard Vincent-Gâche et campe le plus gros chantier jamais réalisé sur l’Île de Nantes. Occupé autrefois par les entrepôts du fabricant de composants sanitaires, la parcelle occupe 1,5 hectares situé face à la Loire.

 

PROGRAMME : logements libres, abordables et sociaux, résidence étudiante, bureaux, école hôtelière Vatel, locaux d’activités, parkings.
M.O.: Kaufman & Broad
AMÉNAGEUR : Samoa SPL - MOE Urbain ïle de Nantes : Smets/UAPS
ADRESSE : Bd Vincent Gâche, ZAC Île de Nantes, Nantes
BUDGET: 38 M € HT
SDP : 34 760m2
Calendrier : 2013-2018
MASTERPLAN ET COORDINATION: LAN ÉQUIPE : LAN (architecte mandataire), Abinal & Ropars (architectes lot 2), Fernandez & Serres (architectes lot 6), Base (paysagiste), ALBDO (BET fluides), BETAP et SERBA (BET structure), Franck Boutté Consultants (HQE), BMF (économiste), Burgeap (BET environnement), Safege (BET VRD).

 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
 360° View
Mot clefs
Catégories
CYBER