• Accueil
  •  > 
  • Visite du chantier le Port du Château à Brest (29)
Rejoignez Cyberarchi : 

Visite du chantier le Port du Château à Brest (29)

© Cyberarchi 2019

650m de digues, un port de 11 hectares, 27 millions d'euros d'investissement... Par sa taille et la technologie utilisée, le chantier du futur Port du Château, qui a commencé en décembre 2006, est exceptionnel. Il l'est notamment par les méthodes mises en oeuvre pour la réalisation des digues qui protègeront le plan d'eau, en lieu et place des anciens brise-lames.

 
 
A+
 
a-
 

Brest métropole océane, maître d'ouvrage de ce chantier, indique, dans un récent communiqué de presse, que, sur un total de 650m de digues, 450m seront accessibles à tous et constitueront une promenade surplombant le port.

Ce futur port de plaisance à vocation d'escale se situe au coeur même de la ville. Avec ses 11 hectares surplombés par la forteresse, le port du Château ne sera pas un port de plaisance classique : à sa capacité de 600 places s'ajoutera celle du bassin d'escale et d'animation destiné à l'accueil de bateaux de course au large, des bateaux traditionnels et des grandes unités. Il contribuera au dynamisme touristique et économique de l'agglomération et du Pays de Brest.

L'investissement total s'élève à environ 27 millions d'euros hors taxes. Le financement du projet bénéficie des aides de l'Union européenne, de l'Etat, de la Région et du Département.

Une digue belvédère construite avec une technique innovante

Les digues sont construites par le groupement d'entreprises Quille (Rouen) - ETPO (Saint-Nazaire), choisi par Brest métropole océane en janvier 2006. La réalisation des pontons de plaisance et l'aménagement intérieur du port a été confiée au groupement EMCC - Marc -Métalu.

La technique retenue pour sa construction constitue le meilleur compromis entre les différentes contraintes techniques et financières du projet :

  • une qualité technique en offrant une protection du port contre la houle, notamment grâce à un système de portiques ancrés dans le sol, portant un voile de béton descendant de près de 4 mètres sous le niveau de la basse mer ;

  • une qualité environnementale puisque le maintien d'une hauteur libre sous le mur de protection des digues ne modifiera pas le régime des courants, limitant ainsi les risques d'envasement du port ;

  • une qualité de fonctionnalité car l'accostage est prévu le long de la digue, de manière permanente côté intérieur du port et de manière occasionnelle côté extérieur ; l'ouvrage formant une promenade de 450m sur une largeur de 7,50m surplombant le port ;

  • des qualités esthétiques réelles, dans un site très visible et proche du château.

Un chantier offrant des garanties de protection de l'environnement

Le chantier s'inscrit dans le respect des normes environnementales actuelles. Les entreprises ont obtenu la certification ISO 9002. Les sites de préfabrication et de construction seront séparés pour limiter les transits de camions sur les quais. Les pièces préfabriquées seront acheminées par voie maritime.

Calendrier

La construction des digues a débuté en décembre 2006 par le battage des pieux d'ancrage de la digue sud. Aujourd'hui, plus de la moitié de la digue sud est réalisée : 28 travées sur 52.

Les aménagements de l'intérieur du port débuteront en mars 2008 : 2.000 mètres de pontons sur sept pannes ancrées sur des pieux (en comprenant la partie escale et résidente). Le chantier devrait être terminé au second semestre 2008.

Intervenants sur l'opération

  • Maître d'ouvrage : Brest métropole océane / Direction des travaux maritimes ;

  • Assistant au maître d'ouvrage : DDE 29 ;

  • Maître d'ouvrage délégué : Brest Métropole Aménagement ;

  • Assistant technique au maître d'ouvrage délégué : SOPAB ;

  • Groupement de maîtrise d'oeuvre : SOGREAH / Atelier de l'Ile ;

  • Contrôle technique : SOCOTEC ;

  • Coordonnateur SPS : Ouest coordination.
Pour en savoir plus :
Visite du chantier le Port du Château à Brest (29)
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER