• Accueil
  •  > 
  • Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois
Rejoignez Cyberarchi : 

Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois

© Cyberarchi 2020

La nouvelle piscine de Levallois a été équipée d'une signalétique créée par le studio Des Signes, Elise Muchir et Franklin Desclouds, situé à Paris 5e, en collaboration avec Florence Bourel designer. Travaux graphiques, typographiques et rédactionnels sont à la base de leur intervention. Leur réalisation donne à l'intérieur du bâtiment, une touche rétro et joyeuse à la fois.

 
 
A+
 
a-
 

Le studio Des Signes est un atelier de design graphique qui crée signalétiques et identités visuelles, notamment pour de nombreux bâtiments culturels dans la région parisienne (Château de Versailles, Bibliothèque Nationale François Mitterrand, Palais de la Découverte...). Sélectionnés par la ville de Levallois une première fois pour créer la signalétique du conservatoire de danse et de musique, ils ont été sollicités à nouveau par la ville, pour créer la signalétique à l'intérieur de la nouvelle piscine devenue «un vaste centre aquatique». Spécialisés dans le graphisme, Elise Muchir et Franklin Desclouds sont tout deux diplômés de l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris. Leur atelier est constitué de huit personnes et ils collaborent régulièrement avec l'architecte designer Florence Bourel, la conceptrice-rédactrice Florence Parraud et le typographe Benjamin Gomez.


Des mots au fil de l'eau tout attachés

Les mots qui organisent les circulations au sein du nouveau Centre aquatique de Levallois, sont fluides, ondoyants, turquoises et translucides. Ils naviguent à même les murs, juste ponctués de flèches directionnelles. Quelques pictogrammes originaux accompagnent cette signalétique. Un alphabet manuscrit - le chaleureux et ondulant Roman Script - a été sélectionné puis transformé par le typographe Benjamin Gomez, qui a eu pour mission de ligaturer les lettres entre-elles à partir des dessins séparés de l'alphabet, pour les rendre plus manuscrites. Les lettres ont été également redessinées suivant le thème de l'eau et on peut remarquer que les points des «i» ainsi que les accents des «e» semblent rebondir et s'apparentent à des gouttes d'eau, suivant le thème de l'éclaboussure. Les mots ainsi écrits guident le public au sein du bâtiment sportif, d'une manière douce et rassurante.


Des mentions choisies

Les formulations signalétiques ont fait l'objet d'une étude lexicale spécifique qui s'accorde à l'orientation graphique. Une étude rédactionnelle a permis de choisir les mots justes et le vocabulaire le plus adéquat, le langage matérialisé est parlé. Les indications données sont «tout en mots» et on peut lire sur les murs, des groupes de mots avec pronoms relatifs: «vers le grand bassin», «les vestiaires» plutôt que «grand bassin» ou «vestiaires» écrits sans l'article défini. Le registre retenu privilégie le mot juste et descriptif, avec des notes rétro dans l'esprit du Roman Script. Les recommandations d'usage sont elles aussi exprimées en toutes lettres plutôt qu'en pictogramme. Une ambiance très ludique a été créée par le choix des expressions. Ainsi à «Cafétéria» sont associés les verbes «grignoter», «goûter» , «déjeuner» ; pour indiquer le grand solarium ont été utilisés les verbes «bronzer», «bouquiner» et «rêver» ; de même, à la sortie des vestiaires sont inscrits «se coiffer», «se maquiller» et «ne rien oublier».

Des indications «Mot à mot»

Les mentions signalétiques sont en volume et constituent des «monolithes perforés» obtenus par découpage mot à mot au laser dans un plexi bleuté. Les tailles des lettres sont différentes suivant leur emplacement, les plus grands mots situés au niveau du bassin ont une taille de 66 cm. Les textes sont tous disposés en hauteur et sont ainsi inaccessibles aux jeunes publics. Cette disposition accentue l'effet de flottaison et procure l'impression de se trouver dans un bassin d'eau. Les lettres sont revêtues d'une peinture brillante qui permet d'obtenir des reflets semblables à ceux de l'eau.


On peut se demander la nature de leurs inspirations pour cette réalisation: «Les couleurs saturées des maisons à Los Angeles, le ciel et la lumière très franche. Les oeuvres dans le formol de Damien Hirst et le travail de David Hockney» répond Franklin Desclouds. Des Signes continue ce travail pour un second bassin attenant à celui-ci et qui sera nommé «Tempo», en intégrant cette fois les recommandations exactes sous forme de phrases écrites et non de pictogramme. Une création faite suivant le même thème et qui restera donc sensible et bien pensée.


Claire Zobouyan

Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois
Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois
Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois
Une signalétique «tout en mots» pour la nouvelle piscine de Levallois
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER