• Accueil
  •  > 
  • Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque
Rejoignez Cyberarchi : 

Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque

© Cyberarchi 2019

La construction de la salle de sports à Tourrette Levens (06) s'inscrit dans l'enceinte d'une parcelle constituée d'un collège et d'un gymnase. Ce nouveau bâtiment réservé aux élèves du collège et d'associations est destiné à la pratique de la gymnastique adaptée aux disciplines du Cirque.

 
 
A+
 
a-
 

La simplicité du programme nous a emmené à réfléchir sur le côté plastique du projet. En effet, la pratique du cirque, outre le développement physique et moral de l'individu, intègre une dimension culturelle, artistique et sociale. L'aspect éphémère du cirque qui se monte et se démonte dans les villes reste dans l'image collective des gens. Notre projet se fait l'allégorie de l'image du chapiteau de cirque.

L'idée est simple « une boite en béton qui aurait été recouverte d'un tissu ». L'occultation devient mystère et nous fait percevoir différemment ce qui était avant un constat de banalité Nous avons recherché un objet sculptural dissimulé et empaqueté d'une peau en béton ondulée à la manière d'un rideau de scène. La couleur ocre jaune confère aux parois aveugles une expression de légèreté accentuée par le fait que le béton matricé ne touche pas le sol. Par ce geste, l'objet qui aurait pu être une simple salle de sports prend alors une dimension artistique.

Du béton drapé comme rideau de scène

La volumétrie retenue est volontairement simple : un parallélépipède rectangle de 14 mètres de côté sur 8 mètres de hauteur en continuité au gymnase existant et détaché de celui-ci par le volume de l'entrée et des dépôts qui est moins haut. Par sa présence le projet a pour ambition de terminer le dessin d'ensemble en pignon sud de l'équipement sportif existant.

Un matériau unique enveloppe l'ensemble des façades de l'objet. Ses parois sont constituées de béton matricé peint dit « béton drapé » offrant une texture rappelant celle des rideaux de scène. La texture du drapé est obtenue par l'utilisation de deux matrices au motif légèrement différent et spécialement dessiné pour le projet. Ces murs de façade ont été coffrés toute hauteur et le béton autoplaçant a été coulé en une seule fois afin de ne pas laisser apparaître de joint horizontal. Les joints de reprises verticaux disparaissent dans le motif du drapé.

Favoriser les échanges entre disciplines

L'intérieur de la salle est baigné d'une lumière naturelle obtenue par la présence de deux grandes ouvertures non repérables de l'extérieur, une verrière carrée en toiture centrée sur la salle et une fenêtre en bandeau en façade nord. Dans ce grand volume, l'échelle humaine se retrouve par le calepinage en partie basse (2m50) de panneau OSB résistants aux chocs d'impact et en partie haute, l'utilisation de panneaux isolant acoustique en laine de bois. Le plafond est traité en béton brut. Une liaison directe avec le gymnase existant a été aménagée pour favoriser les échanges entre les différentes activités sportives.

Par ce projet, l'idée d'un bâtiment disparaît au profit d'un objet sculpté en rapport avec son contexte et un programme. La justification de la mise en scène d'un tel objet trouve sa définition dans le rapport étroit entre le sport, le cirque, le spectacle, l'art et le social.

Benjamin Michel Architecte

Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque
Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque
Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque
Une salle de sport dédiée aux arts du Cirque
Mot clefs
Catégories
CYBER