• Accueil
  •  > 
  • Une nouvelle vague rue Rebière
Rejoignez Cyberarchi : 

Une nouvelle vague rue Rebière

© Cyberarchi 2020

La porte Pouchet dans le XVIIème arrondissement se métamorphose dans le sillon de la rénovation de la tour Bois le Prêtre par Lacaton/Vassal et des étonnants logements de la rue Rebière. Présentation du projet.

 
 
A+
 
a-
 

Comprimé au nord de Paris entre le périphérique, le cimetière des Batignolles, des ensembles de logements vétustes et d'encombrants services urbains, le site de la Porte Pouchet se présentait comme un délaissé urbain aux espaces publics peu enviables. Le projet urbain proposé par Michel Guthmann, Pierre-Alain Trévelo et Antoine Viger-Kohler, conduit par la SEMAVIP parvient pourtant à tirer parti des avantages du site afin de redynamiser le quartier :

Exit les services urbains, une partie des logements existants sont rénovés, une autre détruite.

 
En complément, une véritable rue est créée avec la construction 230 logements sur une bande de 12,60 mètre de large sur plus de 620 mètre gagnée sur l'espace de la rue Rebière, accompagnés d'espaces publics de qualité équipés de pistes cyclables. Sur cette bande, s'égraineront une dizaine de logements collectifs (principalement sociaux), très différents les uns des autres. Ce chapelet bigarré a été confié à de jeunes équipes d'architectes réunis en workshop. « Plutôt que de faire une rue parisienne », explique Michel Guthmann, « nous avons voulu faire une rue qui avait sa place ici, justement ici ».


Raphaëlle Hondelatte & Mathieu Laporte, Atelier Bow-Wow, La Fantastic Agence, Avignon-Clouet Architectes, Atelier Provisoire, Cedric Petitdidier & Vincent Prioux, Rousselle & Laisné Architectes, Gricha Bourbouze & Cécile Graindorge, EM2N ont ainsi collaboré afin de garder une cohérence d'ensemble tout en assurant une diversité contrôlée. « Nous souhaitions obtenir un ensemble composé plutôt que simplement juxtaposé. Nous ne voulions pas une seule architecture mais une diversité d'architectures coordonnées. »

 
Dans cette petite collection, difficile de rater le projet de Stéphane Maupin et Nicolas Hugon (La Fantastic Agence !). Les terrasses en cascade qui chapeaute l'opération se retrouve en vis-à-vis les unes des autres. Le projet pourrait s'appeler bienvenu chez mes voisins. Le projet de Rousselle & Laisné Architectes propose des derniers étages à tous les étages, treize à la douzaine... Le bâtiment, rythmé par des balcons filant aux décalages irrégulier largement en porte-à-faux, brillera de mille feux avec son bardage métallique.

L'immeuble marquant le début de la rue, réalisé par les suisses de l'agence EM2N est sans doute le plus élégant. Les logements équipés de généreuses loggias sont enveloppés dans un écrin métallique cuivré qu'envahira lentement la végétation grimpant du jardin.La rue débouche sur une place Pouchet réaménagée, dominée par la tour Bois le Prêtre.

Ce projet, manifeste du « plus » architectural par le cabinet Lacaton-Vassal termine tout juste sa mue. Les vieilles parois délavées sont remplacées par de généreux jardin d'hivers en surépaisseur de la façade. La tour, fièrement dressée face au périphérique, fait désormais office de rotule entre la nouvelle rue Rebière et les deux axes plantés qui traverseront le périphérique reliant ainsi Paris à Saint Ouen et Clichy.


Gaël Brulé (Atelier CMJN)
François Lepeytre (Atelier CMJN)

Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Une nouvelle vague rue Rebière
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER