• Accueil
  •  > 
  • Une maison passive signée Karawitz
Rejoignez Cyberarchi : 

Une maison passive signée Karawitz

Schnepp Renou : Copyright 2017

 

Une de plus, le nombre de maisons que l’agence d’architecture a construit depuis plusieurs années s’additionne. Toujours en île de France, cette dernière résidence familiale vient rejoindre ses cousines dispersées ici ou là. Il s’agit d’une conception remarquable en plus d’être durable.

 
 
A+
 
a-
 

C’est une maison différente de ses voisines. Dans la petite commune yvelinoise de Marly-le-Roi où de hautes haies dissimulent traditionnellement les propriétés, la résidence conçue et réalisée par les architectes Milena Karanesheva et Mischa Witzmann (agence Karawitz) affiche fièrement ses qualités.

 

Ouverte sur la rue

 

La parcelle est étroite et elle est entourée par d’autres habitations. En plus le PLU interdit toute ouverture sur ses mitoyens, il a fallu donc trouver une astuce pour d’une part occuper d’une manière optimale le terrain et concevoir d’autre part une maison familiale de 145 m² répondant aux dernières normes environnementales.

La réponse de l’agence Karawitz est donc simple. Avancer la construction pour qu’elle s’ouvre abondamment sur la rue adjacente avec comme seule barrière, les clôtures en acier galvanisé perforé d’où le passant peut apercevoir un charmant jardin entourant une résidence qui semble léviter grâce à la surélévation du rez-de-chaussée.

L’accès se fait à travers une pente qui glisse avec finesse sous la résidence. Le rez-de-chaussée comprend trois espaces qui communiquent en s’organisant autour d’une cheminée centrale. Il s’agit du seul élément qui assure le chauffage. Un détail important à noter puisqu’il s’agit d’une maison passive. L’escalier qui joint l’étage se trouve au milieu du salon et de la cuisine, il est sculpté d’un seul élément en acier préfabriqué. Une pièce traversante occupe également le même étage et s’ouvre sur une vaste terrasse donnant sur la rue.

 

Et vers le ciel

 

Le second étage comprend les chambres à coucher avec des ouvertures en hauteur orientant la vue vers le ciel, une manière de préserver l’intimité des habitants de la maison. Par ailleurs, les architectes ont pensé à tous les détails, rien n’est laissé au hasard. De même, dans chaque pièce les matériaux sont laissés bruts pour donner plus d’authenticité et de caractère à l’ensemble. Tandis que le socle est en béton, la structure est en bois, un heureux mariage qui accentue encore plus l’originalité de cette construction passive.

Concernant l’enveloppe, le choix des architectes est allé vers le bardage en mélèze qui tranche avec l’environnement. La maison est ainsi repérée de loin même s’il ne s’agit pas de l’intention de ses concepteurs. Originale par son habillage, astucieuse par son agencement, à la fois durable et économe, la maison de Marly-le-Roi constitue un condensé de techniques qui forgent sa distinction.

 

Sipane Hoh

 

 

Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Une maison passive signée Karawitz
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Karawitz - Maison Marly
Mot clefs
Catégories
CYBER