• Accueil
  •  > 
  • Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Rejoignez Cyberarchi : 

Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande

© Cyberarchi 2019

La maison néo-zélandaise classique est à ossature bois. La maison Preston, conçue et réalisée par atelierworkshop de la française Cécile Bonnifait et du kiwi Willam Giesen, en est une variation contemporaine, en béton et bois, pourtant sans doute plus authentique encore. Découverte.

 
 
A+
 
a-
 

Le texte ci-dessous a été écrit par Atelierworkshop.

Cette maison individuelle a été dessinée pour un couple proche de la retraite et souhaitant recevoir des invités régulièrement - type bed and breakfast - ainsi que leur deux enfants.

Le site rural d'un hectare fait partie d'un des lotissements du village prisé de Martinborough dans la région, aujourd'hui viticole, du Wairarapa.

La silhouette du bâti a été conçue pour épouser la ligne d'horizon dessinée par les collines environnantes.

Le long corps de bâtiment à la toiture en double pente asymétrique s'étire au gré des ondulations douces du terrain en direction du nord (pôles inversés en hémisphère sud), suivant l'orientation des contours naturels.

Son immersion quasi-totale dans une trame régulière de bouleaux blancs bordés de totaras (arbre natif néo-zélandais) se prolonge jusqu'à l'intérieur de la maison par de longues ouvertures zénithales rythmant la circulation longitudinale d'un bout à l'autre de la maison et par de petits jardins intrusifs suivant, eux aussi, la trame.

Le choix d'une structure mixte - béton/bois - permet de matérialiser les deux directions, celle, naturelle, du paysage (en référence au mode d'implantation de l'espace maori) et celle géométrique (en référence au mode d'implantation colonial).

Ainsi, les faces transversales, qui suivent la trame géométrique, sont érigées en ossature bois / bardage macrocarpa et s'appuient sur les deux longs murs de parpaings réenforcés / appareillage en jouée de bais / enduit clairs qui eux indiquent la direction du pli géologique.

La toiture est en simple butanol gris, le système de gouttières, interne.

Les larges ouvertures sélectionnent soigneusement des morceaux de paysages et laissent entrer généreusement le soleil qui chauffe la dalle de béton poli.

Le plan libre s'organise le long de la colonne vertébrale matérialisée par un couloir de 40m, dentée sur sa face Est par de petites extrusions indiquant les entrées et permettant la ventilation naturelle.

Le long couloir lie aussi les deux volumes principaux par une portion construite sur le principe du mur Trombe.

Cécile Bonnifait / William Giesen

Lire également notre article 'Atelierworkshop, aux antipodes de l'architecture kiwi' et consulter notre album-photo des réalisations d'Atelierworkshop.

Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Une maison individuelle à Martinborough, dans le Wairarapa en Nouvelle-Zélande
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER