• Accueil
  •  > 
  • Une fin de vie dans le plus grand confort
Rejoignez Cyberarchi : 

Une fin de vie dans le plus grand confort

© A3 Architectes : Copyright 2018

 

Un Gingko Biloba, symbole de longévité et d’immortalité, a été planté à l'occasion du lancement des travaux d'une nouvelle résidence pour personnes âgées dans l’Ehpad existant du Centre Saint-Vincent Lannouchen, à Landivisiau. La structure propose aux personnes en perte d'autonomie, le plus grand confort possible.

 
 
A+
 
a-
 

L’architecte Pierre-Henri Argouarch (A3 Architectes) a dessiné un projet créant un lien entre les différents pôles présents sur le site, tout en préservant l’identité de la résidence pour personnes âgées autonomes Ker Anna déjà existante et le centre Saint-Vincent Lannouchen dont l’entrée principale sera requalifiée. L'objectif de la Fondation ILDYS  étant de regrouper ses deux services d’hébergement temporaire sur un seul et même site.

 

Une alternative entre le domicile et l'Ehpad

 

Le nouveau service d’hébergement temporaire de 30 chambres, construit dans le prolongement de l’Ehpad existant, doit prendre en charge, dans la limite de 90 jours par an par personne (durée réglementaire), des personnes âgées isolées, en perte d’autonomie aussi bien physiques, psychiques que sensorielles

Une grande salle polyvalente dotée d’un patio accueillera le résident et sera dédiée entre autres au petit déjeuner, aux activités occupationnelles et celles visant le maintien des capacités. La salle des équipes de soins et d’accompagnement sera le point d’entrée du service. Deux salons des familles connecteront l’hébergement temporaire à l’hébergement permanent.

 

Un bâtiment inséré dans son environnement

 

Ces logements de 21 m2 seront équipés de salles de bain adaptées aux personnes à mobilité réduite, de portes coulissantes, de prises et interrupteurs contrastés et placés en hauteur, d’un visiophone intégrant un flash lumineux pour les personnes malentendantes ou encore des volets roulants électriques.

Afin de conserver un «esprit maison», l’architecte Pierre-Henri Argouarch a imaginé des appartements traversants desservis par des coursives extérieures et un ascenseur. L'ensemble reprend un langage de toiture lui permettant de s’insérer dans le tissu pavillonnaire traditionnel existant et de dialoguer avec la résidence Ker Anna existante.

Les résidents bénéficieront d’un accès gratuit aux animations du Centre Saint-Vincent Lannouchen. Pour partager des temps de convivialité, ils pourront accueillir famille et amis dans des salles spécifiques ou profiter du parc arboré aménagé pour les déambulations et doté d’un espace de stationnement dédié.

 

Laurent Perrin

 

Une fin de vie dans le plus grand confort
Une fin de vie dans le plus grand confort
Une fin de vie dans le plus grand confort
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER