• Accueil
  •  > 
  • Une école primaire et maternelle fondue dans le paysage
Rejoignez Cyberarchi : 

Une école primaire et maternelle fondue dans le paysage

©Charly Broyez : Copyright 2019

 

L’agence Daudré-Vignier & associés signe un nouvel équipement scolaire - une école de 18 classes, maternelles et primaires - sur le plateau de Saclay.

 
 
A+
 
a-
 

L’enjeu de ce projet réside dans la réalisation d’un équipement important à l’échelle du quartier Camille Claudel - en cours d’aménagement - tout en préservant le charme et en respectant la qualité des espaces et des ambiances existantes. La volumétrie est volontairement simple, lisible et sobre. 

L’école s’implante suivant un plan en T. Elle développe une aile basse à rez-de-chaussée à l’est et deux niveaux le long de la rue Robespierre ; l’impact urbain est adouci par une perception basse sur rue. Les deux écoles contiguës possèdent chacune leur cour, isolées par l’aile de la demi-pension avec des liaisons directes depuis le centre de loisirs. 

La Toiture terrasse du premier niveau est végétalisée : elle se fond dans les lointains du paysage. Ici et là des noues plantées et des grimpantes assurent une présence végétale rassurante. Les végétaux choisis sont robustes, rustiques, non allergisants et demandant peu d’entretien. La gestion fondamentale des trois premières années garantira leur tenue. 

Des éléments préfabriqués en usine


L’édifice est réalisé avec une structure poteau/poutre, pour laisser les locaux flexibles et évolutifs. Une structure béton sur la hauteur du RDC de l’école primaire reçoit l’étage, en membrures de bois, plancher collaborant : une charpente bois sur un socle en béton. Les autres surfaces bâties – y compris l’étage de l’école primaire – sont en charpente bois. 

À l’exception des voiles nécessaires au contreventement, les volumes sont recoupés par des cloisons sèches sur rails métalliques. Les fluides sont distribués dans les plénums des faux-plafonds. L’isolation est extérieure et intégrée dans le complexe des façades non porteuses. La préfabrication en usine simplifie le chantier, en réduit les délais et les nuisances.

La lumière aide les enfants à se repérer


La lumière (vues, source lumineuse, transparence) aide les enfants à se repérer. Des transparences rue/cour et intérieures évitent le sentiment d’enfermement. Les ambiances intérieures sont variées : double hauteur dans le hall de l’école primaire, circulations non rectilignes ponctuées de meubles fixes pour les vêtements et rangements des petits. 

L’ensemble des couvertures à RDC se développe comme un manteau végétal sur les charpentes bois. Des soulèvements viennent plisser cette peau pour créer des zones d’éclairement qui apportent vues et jours naturels aux circulations. Les façades sur cour, à l’exception des zones techniques des primaires, sont réalisées en pans de bois alternants avec de larges baies vitrées. 

Construction d’un complexe scolaire
18 classes (primaire & maternelle + centre de loisirs)
Lieu : Ville de Palaiseau (91)
Maitre d’ouvrage : Scientipole Aménagement
Maitre d’oeuvre : Daudré-Vignier & associés
Partenaires : INCET et Sylva Conseil
Entreprise : Hervé
SHON : 4 635 m2
Budget : 9,6 M €
Certification : Démarche HQE
Livraison : septembre 2015

 

Laurent Perrin

Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Groupe scolaire
Mot clefs
Catégories
CYBER