• Accueil
  •  > 
  • Une chambre d'hôtes qui traverse le temps
Rejoignez Cyberarchi : 

Une chambre d'hôtes qui traverse le temps

©DR Architectes : Copyright 2017

 

Surplombant le village de Casamaccioli, A CASA VANELLA, signée ORMA Architettura, est une chambre d’hôtes inscrite dans un paysage naturel au cœur du Niolu, face à trois sommets majeurs, le Monte Cinto, la Paglia Orba, et Cima a i Mori.

 
 
A+
 
a-
 

Le programme consistait en la création d’espaces communs, d’une salle de repas, d’espaces de détente, en extension de la maison principale qui accueille les chambres d’hôtes. Le parti pris a été de se détacher de la maison, de se placer en partie arrière de la parcelle contre un mur de soutènement face au village et à la chaîne de montagnes. Il vient en retrait du « Casone » (maison de famille) qui, lui, occupe le centre de la parcelle.

C’est dans ce souci de s’implanter dans un site sans imposer un geste mais en soulignant ses particularités que s’est inscrite la réflexion du projet.

Éclairée par la lumière de l’ouest A CASA VANELLA se trouve au milieu d’un paysage unique et intemporel. Des murs de granite et de schiste viennent border les parcelles ponctuées de châtaigniers. Ces derniers, majestueux, nous éblouissent par leurs couleurs au fil des saisons jusqu’à dévoiler leurs silhouettes durant l’hiver.

A l’image d’une épaisseur de mur de pierre habitée, l’édifice vient cadrer les principaux éléments constitutifs du paysage. Trois percements s’orientent alors vers chacun des sommets. Le bâtiment devient paysage, il devient un lieu de contemplation, où le soleil met en résonnance un espace et des sommets. Chaque soir de l’année la lumière du soleil couchant rend alors ces lieux uniques.

 

Paysage en mutation

 

C’est au travers de ce paysage en constante mutation que nous avons voulu créer un projet qui propose une dualité. Une dualité intérieur / extérieur. Lors de son approche, le projet ne laisse que peu apparaître les ouvertures ; il se présente comme une épaisseur de granite. Ensuite, au fur et à mesure où nous le découvrons, ce mur va venir s’ouvrir, se fragmenter afin de permettre la vue et de laisser entrer la lumière de façon mesurée et contrôlée.

Dans un autre sens le projet vient aussi jouer avec le temps au travers l’utilisation de matériaux comme le béton et la pierre. En effet, la mise en contrepoint de ces éléments va permettre de raconter un site mais aussi un temps et un savoir-faire. Le béton est utilisé dans sa vérité constructive la plus simple puisqu’il vient s’exprimer sous forme de poteaux et de linteaux. La pierre vient combler les vides laissés par la structure. A l’intérieur, les enduits à la chaux viennent intégrer et masquer l’ensemble des éléments techniques.

L’architecture tend à intégrer le projet afin de le faire disparaître dans une masse minérale, et de laisser exister la construction principale «u casone ». Le projet veut s’inscrire dans l’idée de traverser le temps en développant une émotion entre tradition, paysage et architecture.

 

Lieux : Casamaccioli, Haute-Corse

Conception – réception : 2015 – 2016

Maître d'ouvrage : Privé

Architecte(s) : ORMA Architettura (mission complète)

Surface utile : 85 m²

Coût HT des travaux : 140 000 Euros HT

Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Une chambre d'hôte qui traverse le temps
Mot clefs
Catégories
CYBER