• Accueil
  •  > 
  • Une boutique futuriste aux allures de navette spatiale
Rejoignez Cyberarchi : 

Une boutique futuriste aux allures de navette spatiale

Nicolas Stadler, jeune designer parisien, s'est inspiré de l'univers spatial pour créer le concept du point de vente de la Maison de l'Appareil Auditif.

 
 
A+
 
a-
 

La Maison de l'Appareil Auditif est spécialisée dans la commercialisation de prothèses et d'appareils auditifs et possède 4 centres auditifs à Paris, Lyon et Bruxelles. Conçu pour être un véritable laboratoire pour tester les produits auprès de leurs clients, l'objectif de ce nouveau concept créé par Nicolas Stadler était clair : Comment rendre attractif un objet d'une certaine manière intime ? Comment se démarquer de manière originale des concurrents?

Nicolas Stadler a relevé le défi. Il en résulte une boutique futuriste aux allures de navette spatiale tout droit sorti de "2001 Odyssée de l'espace", et qui n'a rien à envier au design d'un Apple Store. Les produits sont disposés dans des petites niches blanches au style épuré, et des rails de spots situés au plafond illuminent l'espace. Le laboratoire au fond de la boutique a été conçu tel un poste de commande d'un vaisseau spatial : murs capitonnés et écrans plasma intégrés dans le laboratoire et le magasin présentent aux clients l'offre produit ainsi que les résultats d'essai des appareils. Les enceintes en forme de boules sont spécialement conçues pour éviter les acouphènes.

Cette nouvelle boutique, située dans le XIIème arrondissement, a été réalisée sur mesure et est insonorisée afin d'éviter tout désagrément lié aux bruits extérieurs. La Maison de l'Appareil Auditif offre une expérience inédite à ses clients et éveille la curiosité des passants qui s'arrêtent pour contempler l'ouvrage de Nicolas Stadler.

A propos de Nicolas Stadler
Jeune designer parisien, Nicolas Stadler aime s'attarder sur le sens, l'utilisation finale et la pérennité de ses créations. En 2007, diplôme en poche, il rejoint l'agence de Chafik Gasmi (alors directeur artistique chez Baccarat). Deux ans plus tard, il décide de monter sa propre structure et intègre Les Ateliers de Paris pendant un an. A partir de là, il développe librement des concepts pour Roche Bobois qui lui fait une entière confiance dans son travail de créateur et de designer et lui édite chaque année un nouveau produit. En 2012, il a été lauréat des Faces of design Awards 2012.

Mot clefs
Catégories
CYBER