• Accueil
  •  > 
  • Une base nautique logée sous la dune
Rejoignez Cyberarchi : 

Une base nautique logée sous la dune

Stéphane Chalmeau : Copyright 2019

Sur la plage de Sion, à Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée) les architectes Joachim Seyer et David Juhel de l’agence THE architectes viennent de livrer en Mars 2014 un équipement sportif singulier qui se fond dans la dune et ne forme qu’un avec le paysage environnant. Une curiosité à part entière voit ainsi le jour.

 
 
A+
 
a-
 

En Vendée, sur la plage de Sion, au sein d’un site paysager exceptionnel, la ville de Saint-Hilaire-de-Riez a confié aux architectes Joachim Seyer et David Juhel la réalisation d’un projet à forte contrainte liée à la loi du littoral. Il s’agit d’une base nautique qui prendra place sur un emplacement déjà aménagé entre 2004 et 2006 et dont le caractère est prononcé. Une opération délicate qui doit s’adapter à l’existant tout en respectant le bord de mer.

Priorité à la nature

L’idée des architectes était donc d’enfouir en toute discrétion l’intégralité de la construction sous une dune déjà existante, sa façade côté océan étant la seule face visible depuis l’extérieur. Le programme est précis, une base nautique englobant un bureau pour la direction, trois vestiaires, un grand local pour le stockage, des sanitaires, douches et un local pour stocker des livres dont nous pouvons nous demander l’utilité ? La réponse vient de la part des architectes qui expliquent qu’en été, un camion rempli de livres apporte occasionnellement quelques moments de lecture aux habitués de la plage, d’où l’installation d’un local au sein même de la base nautique.

La structure de l’ensemble est en béton, un choix essentiel pour supporter le poids de 70 cm à 100 cm de sable sur le toit. Quant à l’habillage extérieur de la façade, il est en bois et reprend la continuité des soutènements existants de la dune qui sont réalisés en planchers d’azobé, un bois exotique, connu pour ses qualités très résistantes en milieu marin.

L’utilisation du bois, outre ses qualités incontournables dans ce genre de construction, fait un subtil clin d’œil à un autre projet que l’agence vient de commencer un peu plus loin sur la plage des Demoiselles contenant un équipement sportif, une base nautique réservée aux pratiquants de char-à-voile et de kite-surf. Une volonté de la part des architectes de garder la même écriture architecturale sur les deux sites.

Beaucoup d’espace et de lumière

Malgré son enfouissement sous la dune, l’intérieur de la base nautique est très lumineux grâce aux nombreuses lucarnes qui éclairent naturellement l’ensemble. Alors que les vestiaires et les locaux techniques se trouvent au fond de la dune, les bureaux s’ouvrent via la façade ouest vers l’océan procurant une vue dégagée aux utilisateurs. Une petite terrasse en bois se joint à cette même façade assurant ainsi sa continuité vers l’extérieur.

Conscients de la puissante contrainte du lieu, convaincus par la volonté de réaliser un projet cohérent qui s’intègre ingénieusement dans un environnement privilégié et très fréquenté, les architectes Joachim Seyer et David Juhel ont pu réaliser un équipement sportif qui, ouvert dès mai 2014, a trouvé l’aval de tous les utilisateurs.

A proximité de la corniche rocheuse de Saint-Hilaire-de-Riez et parmi ses dunes vierges, sur la plage de Sion, une autre dune cette fois-ci artificielle cache bien quelques surprises et attend patiemment ses visiteurs.

Sipane Hoh 

Photo de Une : © Stéphane Chalmeau

Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Une base nautique logée sous la dune
Mot clefs
Catégories
CYBER