• Accueil
  •  > 
  • Un Palais de Justice en transparence
Rejoignez Cyberarchi : 

Un Palais de Justice en transparence

© www.mir.no : Copyright 2018

 

Le futur bâtiment destiné à accueillir les tribunaux d’instance et de grande instance de Lille sera construit par OMA. Mais un autre projet finaliste a retenu notre attention, celui de Sou Fujimoto Architects et Coldefy & Associés Architectes Urbanistes.

 
 
A+
 
a-
 

Le projet imaginé par Sou Fujimoto Architects et Coldefy & Associés pour le nouveau Palais de Justice de Lille répond à une volonté d’offrir un équipement en adéquation avec la justice du XXIè siècle, sa transparence, et son accessibilité par l’ensemble des justiciables. La fonction phare du programme - les salles d’audience de cabinet - est née ainsi de la volonté d’une justice plus accessible, plus proche de l’humain, aux démarches et processus simplifiés. Elle traduit la volonté de placer la conciliation au coeur du processus judiciaire en favorisant la médiation.

Réalisé à proximité du vieux Lille, à la jonction avec la commune de La Madeleine, le nouveau Palais de Justice incarne les valeurs de la justice de demain, nous expliquent ses concepteurs. Dans un contexte de globalisation et de diversité des modes de vie, le rôle de la justice est désormais de répondre aux besoins de chaque citoyen de manière à ce qu’elle s’adresse aux caractéristiques de notre époque actuelle.

 

Une canopée apaisante

 

Les plateaux offrent des vues exceptionnelles, un maximum de flexibilité et une exposition optimale à la lumière naturelle. Les terrasses sur toit, les balcons, et les patios font entrer la nature au sein du bâtiment. Les espaces tertiaires ne sont pas pensés comme un objet mais plutôt comme un organisme vivant pour assurer le confort, le bien-être physique et moral des usagers - dans le calme et la sérénité.

Le bâtiment se dote d’une silhouette imaginée comme nouvelle place citoyenne entre dedans et dehors, au coeur d’une inspiration renouvelée à travers le contexte quotidien de la ville, son histoire et la nature. La canopée – un toit apaisant dont la géométrie épouse le paysage environnant – abrite un village, un morceau de ville. Elle symbolise la société et procure un sentiment d’appartenance ainsi que la volonté de vivre ensemble. Ses ondes caractérisent ses mouvements, le temps non linéaire dans lequel chacun s’inscrit.

Annoncé en 2016, le concours par l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) avait suscité 139 candidatures parmi lesquelles avaient été désignés quatre finalistes dont les agences Perrault, Neutelings, OMA, et enfin Sou Foujimoto Architects + Coldefy & Associés. C'est finalement l'équipe OMA (Rem Koolhaas) qui remporte le concours.

 

Livraison prévue : 2023.

 

L.P

 

Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Un Palais de Justice en transparence
Mot clefs
Catégories
CYBER