• Accueil
  •  > 
  • Un musée aux vues panoramiques ouvertes sur le monde
Rejoignez Cyberarchi : 
Communiqué

Un musée aux vues panoramiques ouvertes sur le monde

Pour garantir la bonne étanchéité des châssis de verre qui composent la façade du Musée aan de Stroom à Anvers (Belgique), les joints de la marque américaine Dow Corning se sont avérés tout à fait efficaces. Découvrez pourquoi.

Publié le 30/05/2011

A+
A-

Dessiné en 1998, le Musée aan de Stroom doit ouvrir en 2011. Situé sur le port d'Anvers, il a été conçu pour valoriser le rapport au trafic fluvial de cette ville belge connectée au reste du monde. Avec ses 60 mètres de hauteur, le bâtiment se réfère dans son architecture aux hangars historiques alignés autrefois sur les anciens docks - à travers la forme de boites empilées. Des ouvertures hautes de six mètres à l'horizontale forment des galeries aux vues panoramiques sur la ville, le fleuve et les docks. Au total, le musée comptera 4000 m2 de surface d'exposition.

Pour soutenir les panneaux de verre de 5,5m x 2m x 12mm, il fallait des supports résistants en forme de U. L'étanchéité des châssis de verre a été obtenue avec le joint d'étanchéité structurel en silicone 993 de Dow Corning, acteur américain des produits de construction. La particularité de l'opération résidait dans la forme du verre en S, légèrement bondé dans ses parties hautes et basses. Pour les arêtes verticales de la structure en verre, c'est le joint anti-humidité silicone 791, du même fabricant, qui a été choisi. Ce dernier autorise les mouvements dynamiques liés à la dilatation thermique et la poussée du vent ainsi que la charge des châssis de verre.

Certifié selon son fabricant par l'European Technical Approval ETA 01/0005, le Dow Corning 993 offre de très bonnes propriétés de résistance aux aléas de la météo, aux rayons ultra-violets, à la chaleur et à l'humidité.

Laurent Perrin

Recevez la newsletter

CYBER