• Accueil
  •  > 
  • Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Rejoignez Cyberarchi : 

Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno

© Mads Mogensen : Copyright 2018

 

L'architecte italienne Teresa Sapey signe à Rotterdam (Pays-Bas) la rénovation d'un hôtel, son troisième pour la marque Room Mate, inspirée par l'histoire de la Route de Indes.

 
 
A+
 
a-
 

L'ancien dépôt d'épices de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, également connu comme le Pakhuismeesteren, est situé dans l'une des zones les plus branchées du port de Rotterdam (Pays-Bas). Il vient de faire l'objet d'une rénovation signée Teresa Sapey afin d'en faire un hôtel de la chaîne espagnole Room Mate Hotels. L'hôtel a ouvert ses portes le 31 juillet dernier.

Cette marque se distingue en apportant à chacun de ses hôtels une « personnalité » différente, les rendant uniques au monde. Ici l'hôtel s'appelle Bruno et le personnage ainsi créé doit raconter une histoire, celle de sa vie.

« Le port de Rotterdam était la source d'inspiration pour créer un lieu riche de références historiques, navales, et néerlandaises », détaille l'architecte. Bruno est un capitaine élégant, énergique et aventurier. Son plus grand défi a été de voyager à travers le monde. C'est un éclaireur qui aime observer les étoiles au beau milieu des océans ou s'immerger dans les bazars de contrées éloignées.

 

Les épices d'Inde et les maisons de Delft

 

L'hôtel est l'un des plus grands de la marque. Il propose 217 chambres, dont 176 chambres standards, 39 supérieures et deux suites avec terrasse et bain à remous privé. S'ajoutent à cela différents espaces pour les évènements, les conférences, la gym, une cour intérieure et une zone marchande totalisant 2500 mètres carrés de boutiques et restaurants.

Avec comme référence les voyages vers l'Asie du 15ème siècle, le design s'inspire de la Route des Épices mêlé à des aspects plus traditionnels de la culture néerlandaise comme les maisons de Delft.

Le projet de rénovation raconte l'histoire même du site, où prenaient place les échanges de biens et de cultures, venant de partout dans le monde. Les tons et les nuances du bâtiment sont par conséquence inspirés des peintures flamandes représentant l'histoire de cette zone en particulier. L'immeuble est certainement l'un des derniers vestiges historiques de ce quartier.

C'est la troisième collaboration entre l'architecte Teresa Sapey et la chaîne Room Mate Hotels, après le Room Mate Pau de Barcelone (2012) et « le plus petit hôtel du monde »Room Mate Container à Madrid (2014).

 

Laurent Perrin

Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Un hôtel à Rotterdam baptisé Bruno
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER