• Accueil
  •  > 
  • Un festival pour l'architecture temporaire
Rejoignez Cyberarchi : 

Un festival pour l'architecture temporaire

© Cyberarchi 2020

Créé en 2006 par des étudiants de l'école d'architecture de Paris-Belleville, le festival Bellastock a pour objectif de réunir différentes écoles d'architecture autour du thème de la construction dans un cadre conçu et réalisé par l'ensemble des participants. En 2009, il a eu lieu les 6,7 et 8 juin à La Gravolle (Issoudun) et réunissait 500 étudiants. Présentation.

 
 
A+
 
a-
 

Bellastock réunit chaque année des centaines d'étudiants autour d'un projet commun : réaliser la ville éphémère qui les abritera pendant la durée du festival. L'événement, ouvert aux étudiants des écoles d'architectures, souhaite mettre en place une réflexion autour de l'architecture temporaire et réutilisable.

Des thèmes que l'on retrouve aujourd'hui au centre des questionnements sur l'habitat d'urgence et le développement durable. Il se propose aussi comme un lieu d'expérimentation constructive et spatiale, exercice essentiel dans la formation d'un architecte mais souvent absent de l'enseignement de l'architecture. Surtout, ce festival est l'occasion d'un travail de coopération entre étudiants de différentes écoles, de différentes nationalités, un partage de la culture architecturale.

Chaque année le festival se déplace, devenant pendant quelques jours le lieu de l'expérimentation architecturale. Installés dans un champ prêté par son propriétaire, les étudiants voient peu à peu surgir, grâce à leur propre initiative, les premières constructions d'une ville en train de naître.

La vie s'organise autour de points fixes, comme les cuisines et la scène et déjà des quartiers apparaissent. Pendant trois jours, des étudiants vivant en autarcie auront vu naître puis disparaître la ville qui les aura abritée.

Bellastock, festival écologique

Depuis sa première édition, le Bellastock a toujours été très attentif à une implantation sur site la plus respectueuse possible de l'environnement. Que ce soit par l'approvisionnement local de la nourriture et des matériaux de construction, par le traitement et la réutilisation des déchets ou par la stricte utilisation de matériaux légers et recyclables afin de ne laisser aucune trace de l'intervention une fois le site quitté. La réflexion qui a donné naissance à ce festival a toujours été consciente des principales questions liées à l'écologie et, surtout, aux manières d'y répondre. De plus, dans un souci économique mais aussi environnemental, le choix des matériaux de construction est systématiquement lié à sa possible réinsertion : soit dans la chaîne de distribution classique, soit par les écoles d'architecture dans le cadre de leurs enseignements.

Bellastock, lieu unique d'expérimentation étudiante

Grâce au Bellastock, les festivaliers ne sont plus seulement spectateurs de l'événement mais ils deviennent aussi acteurs de mise en oeuvre. Cette expérience unique propose à chacun de bénéficier d'une place indispensable à l'échelle de la communauté. Tout participant est à la fois architecte, constructeur et habitant de la ville éphémère. Cette entreprise commune permettant un rapprochement entre les festivaliers, elle débouche alors inévitablement sur un rapprochement entre les écoles d'architecture elles-mêmes, répondant ainsi à l'attente des étudiants des écoles d'aujourd'hui.
 
Les précédentes éditions

Le festival Bellastock fut créé en 2006 par des étudiants de l'école d'architecture de Paris-Belleville. Le festival ne s'adressait alors qu'aux seuls étudiants de l'école de Belleville : cent cinquante personnes s'étaient réunies près d'Issoudun (36) lors de cette première édition.

L'an dernier, le festival prenait plus d'ampleur en invitant toutes les écoles d'architecture parisiennes à venir partager avec l'école de Belleville ces moments dédiés à l'expérimentation. On comptait alors 350 participants.

Bellastock 2010

Cette année, le festival prépare sa cinquième édition. Convaincu de l'importance du rapprochement entre les différentes écoles d'architecture, le Bellastock se transforme radicalement grâce à la création d'une association réunissant les huit écoles parisiennes. Dix-sept étudiants, inscrit en écoles d'architecture (Belleville, ESA, La Villette, Malaquais, Marne-la-Vallée, Val-de-Seine, Versailles) et à l'école des Art-Déco, s'occupent désormais du développement, de la mise en place et de la diffusion du festival. Le Bellastock atteint enfin son but d'être un vrai festival inter-école. Sur place, une centaine de volontaires s'occuperont de la logistique : construction et gestion des cuisines, des bars, des toilettes, de la scène et des autres infrastructures nécessaires au bon fonctionnement du Festival.

Le rendez-vous est déjà fixé : 1.000 participants sont attendus les 21, 22, 23 et 24 mai 2010, afin de réitérer l'expérience, construire ensemble une ville éphémère.

La première partie du festival sera consacrée à la mise en oeuvre des abris proprement dits, ceux qui nous hébergeront pendant le festival. Puis le programme sera ponctué par des réalisations collectives : workshops, expérimentation à l'échelle 1. Le tout animé par des concerts, des pièces de théâtre et des projections réalisés par de jeunes artistes professionnels. Toujours dans la volonté d'être au plus proche des questions liées à l'écologie, notre nouvelle équipe s'investit déjà dans la recherche de systèmes ludiques et novateurs permettant la mise en place d'un tel festival tout en restant respectueux de l'environnement : la volonté étant d'abord de ne laisser aucune nuisance suite à son passage.

Les partenaires

Le festival Bellastock de cette année est déjà soutenu par tous les directeurs des Ecoles Nationales Supérieures d'Architecture franciliennes (ENSAPB, ENSAPLV, ESA, ENSAV, ENSAD, ENSAPVS, ENSAMLV, ENSAPM). C'est grâce à ce partenariat avec les acteurs du monde de l'architecture et de l'écologie que le festival Bellastock existe et subsistera.

Lors des précédentes éditions, les apports financiers d'écoles, d'associations étudiantes, du ministère de l'écologie ont permis le bon déroulement du festival. Cette année, ce soutien est accordé par tous les Directeurs des ENSA de la Région Ile-de-France. Les différents BDE et associations étudiantes de ces Ecoles d'Architectures ont également réitérés leur soutien financier et participatif à l'association Bellastock.

Depuis la création du Bellastock, le ministère de l'Ecologie a toujours soutenu la démarche écologique de cette manifestation qui, cette année encore, sera portée sur l'habitat temporaire dans une démarche de développement durable. Ainsi, de nombreux partenariats seront à envisager cette année encore. Les aides qui nous permettraient de mener à bien notre projet peuvent aussi bien être matérielles que financières. Exemple d'aide matérielle dont nous aurions besoins : citerne d'eau, groupe électrogène, nourriture, outils, bois, transport des biens et des personnes...

Afin d'assurer une visibilité aux organismes susceptibles de participer à la mise en place du festival, l'association Bellastock compte promouvoir l'événement à travers différents supports. 

Une collaboration avec la radio étudiante francilienne Radio Campus Paris est déjà établie. Elle assure ainsi au festival une diffusion radiophonique (80.000 auditeurs en moyenne) ainsi qu'une visibilité sur le site web www.radiocampusparis.org (30.000 visites par mois). 

D'autre part, de nombreuses opérations sont prévues visant à promouvoir le festival : publications, affiches, flyers, exposition itinérante, etc.

Les partenaires du festival seront également visibles sur le site du Bellastock, www.bellastock.com.

Consulter également notre album-photos 'Festival Bellastock 2009, 'la ville palette''.

Un festival pour l'architecture temporaire
Un festival pour l'architecture temporaire
Un festival pour l'architecture temporaire
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER