• Accueil
  •  > 
  • Un EHPAD inspiré par Matisse
Rejoignez Cyberarchi : 

Un EHPAD inspiré par Matisse

© Aurélie Fernando : Copyright 2017

 

Pour sa nouvelle structure, la résidence Henri Matisse intègre, Chaussée Albert Einstein à Tourcoing, un nouveau complexe baigné de lumière. Le bâtiment peut accueillir 69 lits en EHPAD dont 12 pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ainsi qu'une unité de 6 places en accueil de jour.

 
 
A+
 
a-
 

La conception a été confiée à l'architecte Jean-Michel Hubert (Immo Expansion) en collaboration avec Alexandra Schmit architecte. Une partie de la façade est recouverte d'un bardage métallique « Arcelor » d'un rouge flamboyant qui apporte une note moderne et dynamique à la structure extérieure. Quant à l’architecture d’intérieur, elle est signée PH2B. Laure Wormser, sous la direction de Pierre-Henri Bouchacourt, s'est inspirée du peintre Matisse et du thème du verger pour réaliser la décoration intérieure de l'établissement.

Le patio invite les résidents à la promenade à travers un chemin pavé bordé de gravillons sur lesquels surgissent des pommes géantes « Niewkoop » et des canapés tressés habillés de coussins aux couleurs vives signés « Canovas ». Les grandes baies vitrées qui longent le hall d'accueil apportent une luminosité. Le comptoir en bois clair est en concordance avec le carrelage imitation parquet au sol. Derrière lui, se dresse une image reprenant le motif des vitraux dessinés par Matisse à la chapelle du Rosaire à Vence. Les fauteuils rouges et le fauteuil à l'imprimé « chevrons » ainsi que les coussins et le canapé sont habillés de tissus signés « Canovas ».

 

Des suites toutes identiques

 

Un papier peint « Arte International » dans des tonalités de mordoré, dont les motifs représentent la nature, clin d'œil à certaines des œuvres de Matisse, couvre le mur du réfectoire. Une longue baie vitrée permet aux résidents d'avoir aux beaux jours, un accès direct vers l'extérieur. Au sol, de la moquette « Interface » dans des tonalités de beige s'accorde avec harmonie à l'imprimé « Canovas » placé sur les dossiers des fauteuils.

La  terrasse, en prolongement de la salle à manger, offre aux résidents l'opportunité d'un espace détente en extérieur, confortablement installés dans des fauteuils tressés « NBS ». La salle d'activités située à l'étage,  bénéficie d'une grande baie vitrée (habillée de rideaux « Canovas Trocadéro ») qui lui assure beaucoup de lumière. Au centre de la pièce, un tapis réalisé par « Galerie B » reprend les motifs des vitraux de la chapelle du Rosaire dessinés par Matisse. L'ensemble du mobilier provient de chez « NBS », le canapé rouge est couvert de tissu « Mercader Alonso ».

Les chambres se trouvent à l'étage, excepté celles de l'unité protégée, localisées au rez-de-chaussée. Les suites sont toutes identiques, les murs sont couverts d'un papier peint bleu encre avec des petits cercles dorés « Vescom Rigolin ». La tête de lit a été réalisée par « NBS » avec du tissu  beige doré « Rubelli Oblo » que l'on retrouve sur les rideaux. Au sol pour plus de confort, une moquette beige « Interface ».

La suite dispose d'une spacieuse terrasse aménagée avec une vue dégagée. Le mobilier aux lignes épurées a été réalisé par « Pedralli » pour « NBS ». Les chambres simples sont déclinées dans différents coloris, violet, orange et bleu, des couleurs chères au peintre Henri Matisse. Au mur, un  papier peint bleu « Vescom ». La salle d'eau est simple et fonctionnelle.

 

L.P

Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Un EHPAD inspiré par Matisse
Mot clefs
Catégories
CYBER