• Accueil
  •  > 
  • Un centre d'art se greffe sur les ruines d'un château
Rejoignez Cyberarchi : 

Un centre d'art se greffe sur les ruines d'un château

Yohann Gozard : Copyright 2019

Les architectes catalans du cabinet RCR, déjà salués en France pour la création du Musée Soulages à Rodez (Aveyron), ont achevé dans le Tarn-et-Garonne un bâtiment spécialement conçu pour le centre d'art La Cuisine, sur les ruines d'un château.

 
 
A+
 
a-
 

C'est dans le village rural de Négrepelisse, à 15 km au nord de Montauban, qu'a vu le jour « La cuisine », centre d'art et de design appliqués à l'alimentation. Le « seul centre d'art en France à avoir une cuisine d'expérimentation, en plus d'un atelier pour les artistes et les designers accueillis en résidence », souligne sa directrice artistique, Stéphanie Sagot. Le cabinet de Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta (RCR), trio d'architectes internationalement reconnu et basé à Olot (Nord-Est de l'Espagne), avait été retenu pour la réalisation de cet ouvrage à la suite d'un concours lancé en 2008.

 

Un bâtiment intégré au château

Comme pour le musée dédié au peintre Soulages, inauguré fin mai au centre de la ville de Rodez (Aveyron), RCR a imaginé un bâtiment parfaitement respectueux du lieu. La structure horizontale en verre et en acier, imbriquée dans les ruines de la forteresse du 13e siècle, ne s'impose pas au village ni au paysage. Mais elle ménage des ouvertures sur la nature et l'Aveyron coulant en contrebas.

Au moment de l'inauguration Carme Pigem s'est référé à cette intervention architecturale comme à une greffe pour faire revivre le château. Les coursives, équipées de lames (claustra) métalliques en acier Corten, entourent l'ancienne cour offerte « comme un cadeau au village qui pourra y faire ce qu'il veut », a souligné l'architecte Ramon Vilalta.

 

En attente du statut de « Centre d'Art »

La nouvelle structure, d'un coût total de 3,6 millions d'euros, abrite en outre un auditorium de 68 places, une salle d'exposition et un centre de documentation spécialisé en art contemporain et design niché dans une tour du château très joliment réhabilitée. L'ensemble accueille déjà une exposition de l'artiste plasticienne franco-américaine Suzanne Husky (jusqu'au 21 septembre) et toutes sortes d'activités pédagogiques (ateliers de cuisine et de pratique artistique, conférences, projections...).

Pour ce lieu de culture, qui « se veut vivant et en lien avec son territoire rural, l'alimentation s'était imposée comme une thématique fédératrice, le Tarn-et-Garonne étant l'un des premiers départements producteurs de fruits et légumes », dit Mme Sagot. La cuisine devrait bénéficier du statut de « Centre d'Art » mais attend encore d'être conventionné par le ministère de la Culture.

 

B.P (source AFP)

La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, mars 2014.
La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, mars 2014.
La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, mars 2014.
La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, mars 2014.
Vue des Fourneaux de La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, 25 janvier 2014.
La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, 25 janvier 2014.
Vue salle d’exposition, La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, 25 janvier 2014.
"Parcours en danse", Chorégraphie de Sidi Graoui, Air Food Company, avec des élèves de l'Espace Danse Annick Lafontaine Caussade et du Conservatoire de Montauban - Production ADDA 82. La cuisine, centre d'art et de design, château de Nègrepelisse, 25 janvier 2014.
Mot clefs
Catégories
CYBER