• Accueil
  •  > 
  • Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Rejoignez Cyberarchi : 

Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite

Benoit Wehrlé : Copyright 2019

Le bâtiment d'accueil du lycée Léonard de Vinci a Montpellier se cherchait une nouvelle image, mettant en valeur l'évolution du quartier et pouvant faire face à l'architecture forte des Archives Départementales signées par Zaha Hadid. C'est pourquoi Hellin-Sebbag, Architectes associés ont répondu à la problématique par une architecture aérienne et ciselée.

 
 
A+
 
a-
 

Situé dans un contexte urbain en pleine mutation, au Nord-Ouest de Montpellier, le bâtiment d'accueil du lycée Léonard de Vinci se distingue par sa façade en forme de courbe. Véritable jonction entre le quartier de la Paillade et le nouvel éco-quartier de "Pierre Vives", qui se développe autour des Archives Départementales réalisées pat Zaha Hadid, il devient alors un bâtiment signal à la géométrie libre et composite.

Trois éléments géométriques se distinguent tout particulièrement. Tout d'abord, le monolithe gris qui est constitué d'un corps de bâtiment de deux étages, compact, aligné sur la trame Nord-Sud du site et idéal pour l'orientation des locaux scolaires.

Puis vient le triangle rouge, avant-corps d’un niveau sur pilotis, structure métallique qui s’incurve en douceur pour venir s’appuyer sur la géométrie en diagonale de la rue, sur laquelle s’alignent les bâtiments de « Pierres Vives ».

Enfin, l'ombrière horizontale triangulaire, une nappe métallique translucide qui protège le bâtiment et le parvis d’accès du soleil.A cela s'ajoute un majestueux portique métallique qui vient conforter l’axe central du lycée.

Démarche HQE et BBC

« La protection solaire verticale ne se limite pas aux seules fenêtres exposées, précise-t-on au sein de Hellin-Sebbag, Architectes associés. Toute la surface de la façade est drapée dans un voile qui devient son identité même. Ce filtre protecteur contre le soleil, la vue et les agressions, est constitué d’une résille en métal déployé aux plis harmonieux qui, selon les heures de la journée et leur position dans la courbe, vibre et prend la lumière différemment, laissant plus ou moins transparaitre la vêture rouge ».

L’orientation du métal déployé a été choisie pour permettre d’être plus opaque en haut, pour protéger du soleil la façade et plus transparent en bas, pour laisser passer la vue vers le parvis.

Côté confort thermique, le programme n’imposait ni certification ni label, mais une démarche HQE et un objectif Bâtiment Basse Consommation, c’est à dire une consommation d’énergie inférieure à 50 kWh/m2/an. Plusieurs dispositifs ont été déployés pour y parvenir. Pour le confort d’hiver, l'isolation extérieure a été renforcée en plus de l'installation d'une ventilation en double flux. Pour le confort d’été, des protections solaires extérieures systématiques ont été mises en place ainsi qu'une ventilation en double flux avec sur-ventilation nocturne. L'utilisation d’un tiers de la dalle en béton sans plafond suspendu acoustique, remplacé par une résille métallique  découvrant la dalle béton a permis de récupérer de l’inertie. Le brassage de l’air dans les classes est pour sa part assuré par des ventilateurs suspendus aux dalles en béton et protégés par la résille métallique.

Un « morceau de ville » 

Le hall d’entrée, la salle d’exposition et l’espace polyvalent, vitrés sur le parvis paysagé, puis les locaux de la vie scolaire, côté cour sont au rez-de-chaussée. Au premier étage, les bureaux de l’administration et les locaux des professeurs s’enroulent autour d’un patio triangulaire, puits de lumière offrant une terrasse privative réservée au personnel. Le deuxième étage accueille les salles de cours.

Le bâtiment constitue le premier jalon d'un vaste programme de restructuration du site entier du lycée sur 4ha. A terme, tous les lieux de vie du lycée s’ouvriront largement sur l’espace central laissé libre et traité en cour plantée : la vie scolaire, déjà construite, mais aussi l’internat,  le restaurant avec sa vaste terrasse et le foyer des élèves.

Plutôt que de réaliser, comme le suggérait le programme, un bâtiment central « objet », entouré d’espace vide résiduel,  les architectes ont donc préféré réorganiser le « morceau de ville » que constitue le site, bien qu’il soit clôturé.

Fiche technique :

Architecte mandataire : HELLIN-SEBBAG, ARCHITECTES ASSOCIES (Paris- Montpellier)

Cotraitants de la maîtrise d'oeuvre : TPFI Ingénierie: économiste, Structure et Fluides

Maître d'ouvrage : Région Languedoc Roussillon

Détail du programme Hall d'accueil du lycée, salle d'exposition, salle polyvalente, locaux de la vie scolaire, du bâtiment d’accueil, bureaux de l'administration et des professeurs, salles de cours (salles banalisées, de N°1 sciences, et informatique)

Surface totale neuve: 12 324 m2 (SHON)

Surface totale réhabilitée : 8 869 m² (SHON)

Dont bâtiment d’accueil, construit neuf : 3 180 m² (SHON)

Coût du bâtiment d'accueil : 6 730 000 € HT

Principaux Matériaux :

-Structure en béton pour le corps principal en R+2 : entreprise EIFFAGE

-Structure métallique y compris planchers collaborants pour l'avant-corps triangulaire : entreprise LANDRAGIN

-Structure métallique pour l’ombrière : entreprise LANDRAGIN

-Murs-rideaux vitrés : TECHNAL

-Isolation extérieure de 20 cm d’épaisseur et vêture de façade en ETERNIT

-Résille métallique en métal déployé plié, horizontale sur l'ombrière et verticale devant les façades : FILS

-Sols intérieurs du rez-de-chaussée en béton quartzé : ACHRO

-Sols des niveaux 1 et 2 en linoléum : TARKETT

Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Un bâtiment signal, à la géométrie libre et composite
Mot clefs
Catégories
CYBER