• Accueil
  •  > 
  • Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française
Rejoignez Cyberarchi : 

Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française

© Cyberarchi 2019

Depuis le 6 janvier, la salle de la Comédie-Française a été transférée dans un bâtiment en bois installé pour un an dans la cour du Palais-Royal. Visite du Théâtre Ephémère.

 
 
A+
 
a-
 

Le bâtiment historique de la place Colette, actuellement en réhabilitation, a fermé sa salle pour un an. Les centrales de traitement et de refroidissement d'air seront remplacées et permettront des économies d'énergie. Des aménagements sont également programmés afin de mieux accueillir les personnes à mobilité réduite. Au lieu de louer une salle coûteuse qui aurait occasionné de nombreux déplacements, Murielle Mayette, administrateur de la Comédie-Française, a tranché pour une structure démontable qui pourra être revendue par la suite.

« Un grand Lego de bois » dans une galerie du XVIIIe siècle

Parfaitement enchâssé entre la double rangée de colonnes qui sépare la cour d'honneur des jardins du Palais-Royal, le bâtiment aux lignes épurées, qui n'est pas sans rappeler les constructions de bois de Patrick Bouchain, donne un coup de jeune à ce lieu déjà investi par les colonnes de Buren en 1986 et par la bouche de métro de Jean-Michel Othoniel en 2000. Avec sa structure de mélèze et d'épicéa, la construction provisoire de 1200 m2 est dotée d'une bonne isolation phonique.

Le bois, matériau écologique, évoque aussi les origines du théâtre. En effet, les premiers théâtres grecs étaient en bois comme le seront ceux de l'Angleterre élisabéthaine ou de l'Espagne du Siècle d'Or et, à l'époque de Molière, de nombreuses troupes itinérantes parcouraient l'Europe avec des « tréteaux » démontables. Le plateau, aux mêmes dimensions que celui de la salle Richelieu, n'a, en revanche, ni cintres ni dessous. L'entrée des spectateurs se fait du côté de la rue de Valois. Après le vestiaire et le foyer, on accède directement à la salle gradinée de 800 fauteuils (au lieu de 880) qui offre à tous une bonne visibilité.

Un emplacement idéal

Les avantages ? L'équipe de la Comédie française restera « dans les murs » du Palais-Royal. La cantine, les ateliers, l'administration et la billetterie demeurent dans le bâtiment d'origine. Le tarif des places est inchangé...y compris au paradis ! Les comédiens gardent leurs loges et l'ensemble du personnel passe sous les colonnes de Buren où se trouvent déjà les salles de répétitions. C'est aussi par là que transitent le chauffage et l'électricité.

Conçu par Florent Richard, sous l'autorité de Alain-Charles Perrot, architecte en chef des Monuments Historiques et de Sophie Bourgeois, directrice du bâtiment de la Comédie-Française, ce théâtre a été monté en quatre mois pour un coût de 2 millions d'euros environ. Goldoni et Molière alternent actuellement dans la salle éphémère. Avis aux amateurs de théâtre et d'architecture !

Marie-Clarté Mougeot

Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française
Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française
Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française
Un bâtiment provisoire en bois pour la Comédie-Française
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER