• Accueil
  •  > 
  • Triennale d'Architecture de Lisbonne : une édition et 7 satellites
Rejoignez Cyberarchi : 

Triennale d'Architecture de Lisbonne : une édition et 7 satellites

© DR : Copyright 2017

 

The Form of Form, la quatrième édition de la Triennale d'Architecture de Lisbonne, sera lancée le 5 octobre, avec un programme complet "célébrant l'architecture dans ses plus grands principes fondamentaux".

 
 
A+
 
a-
 

Quatre expositions principales apportent des perspectives différentes sur la discipline. Elles seront complétées par sept Satellites, qui se déploieront autour de Lisbonne, de ses faubourgs et même au-delà, étendant ainsi géographiquement l'emprise de l'évènement.

 

L'un de ces satellites est intitulé 2016-Ennials. Il s'agit d'une série de débats entamée en mai dernier à la Biennale de Venise, puis à Oslo le 10 septembre et enfin Lisbonne donc, le 11 décembre prochain. Qui s'interroge sur la place et le rôle des biennales et triennales dans la pratique et la réflexion architecturale. Des praticiens venus d'institutions reconnues internationalement - comme le MAXXI, le MoMA ou la Fondation Graham, y prendront part.

 

Parmi les autres "satellites", Eduardo Souto de Moura (Portugal) proposera Urinal-Fountain-Urinal, qui questionne la limite parfois ténue entre le monde de l'art et celui de l'architecture, à travers le mot 'installation', avec une oeuvre qui, dans l'ombre de Marcel Duchamp, change de signification selon le contexte dans laquelle on la place.

 

Correspondance maire - architecte

 

Le Français Cyprien Gaillard proposera quant à lui "Ruins of the Apocalypse", un film dans lequel il explore les questions du temps et du comportement humain à travers l'objectif de l'architecture moderne. Le résultat est un "paysage-entropie suggérant l'obsolescence du futur lui-même".

 

Après New York, Mexico City, Buenos Aires et Taipei, entre autres, le projet "Letters to the Mayor" de Storefront for Art and Architecture (USA), établit une correspondance écrite entre les architectes et le maire de la ville concernée, en l'occurence ici Lisbonne, avec l'intention d'établir un dialogue entre eux.

 

Enfin côté paysagisme la Française Manon Mollard et le Chilien Plan Común réfléchiront avec "The Limits of Landscape" à la façon dont l'architecture peut modifier la perception négative de certains scénarios urbains. Cette exposition, qui emmènera les visiteurs hors des sentiers battus touristiques, utilisera le paysage comme point de départ de la pratique architecturale.

 

Plus d'infos : http://www.trienaldelisboa.com/

 

Laurent Perrin

Triennale d'Architecture de Lisbonne
Triennale d'Architecture de Lisbonne
Triennale d'Architecture de Lisbonne
Triennale d'Architecture de Lisbonne
Triennale d'Architecture de Lisbonne
Triennale d'Architecture de Lisbonne
Mot clefs
Catégories
CYBER