• Accueil
  •  > 
  • T&P repense l'espace de travail
Rejoignez Cyberarchi : 

T&P repense l'espace de travail

© DR : Copyright 2017

Équipe de femme, T&P repense les espaces de bureaux avec de nouvelles typologies adaptées aux besoins actuels. Cofondatrice, Marie Lejault nous en dit un peu plus sur ce concept qui propose de réconcilier travail et lieu de vie.

 
 
A+
 
a-
 

La « méthode T&P Work UNit » est une nouvelle façon d’envisager les usages et les aménagements des espaces de bureaux. Partant du principe qu’une entreprise n’est pas qu’un lieu de travail mais aussi un lieu de vie, elle redéfinit les modalités de la réunion, du travail de groupe, de la réunion client, de la présentation des projets. Elle définit des typologies d’espaces de travail baptisées « Units », pensant le travail sous ses différentes formes : seul, en groupe, collaboratif, chaque salarié disposant de deux espaces de travail différents. T&P Work Unit, repense et redessine le bureau traditionnel et propose des nouvelles postures de travail qui invitent à la mobilité, pointée par les spécialistes de la santé et renforcée par le « flex office » ou bureau libre choisi par l’entreprise.

« Penser l’espace de bureau, c’est mener une réflexion sur la société entière parce que c’est la première place de l’emploi. Aujourd'hui quatre personnes sur cinq travaillent dans un bureau en Europe. Les formes d’organisation des entreprises vont encore évoluer, mais il faudra toujours des espaces pour travailler et surtout de plus en plus pour se retrouver. Il ne s’agit pas du co-working comme business model mais comme projet de design », peut-on lire en introduction de Generic Office, le livre édité par T&P, qui synthétise son travail. Une réflexion qui a fait ses preuves sur un projet concret : le nouveau siège de BETC dans les anciens Magasins Généraux à Pantin, expérience de création de bureaux menée « in vivo » par T&P Work Unit.

 

Travailler avec l'architecte

 

« On se rend compte que cette mission-là (l'aménagement des bureaux) est rarement pensée ou intégrée dès le début de l'offre, explique Marie Lejault, l'une des trois fondatrices de T&P. Nous proposons donc d'intégrer dès le début du projet une équipe qui puisse travailler éventuellement avec l'architecte, et réfléchir, en même temps que le projet architectural se construit, sur l'organisation des espaces de travail. » La chef de projet, qui a coordonné notamment la Biennale du Design de Saint-Étienne 2010, revient sur l'expérience BETC. « Le brief initial de BETC c'était : on veut passer moins de temps en réunion, mais on veut plus de salles de réunion. Il y avait quelque chose d'un peu contradictoire. On leur a demandé, qu'est-ce que vous appelez réunion ? Et quelles sont toutes les formes de réunion que vous avez dans votre agence ».

Une analyse précise est engagée, permettant d'identifier un certain nombre de typologies, de réunions qui peuvent être des rencontres. C'est là que le travail et le lieu de vie se croisent, avec des moments plus ou moins formels, où tout peut arriver. T&P Work UNit poursuit sa réflexion. Le nouveau siège de BETC fait ainsi l’objet depuis un an d’une appréciation qualitative, menée avec ses usagers. Une nouvelle version est sur les rails et l’agence livre deux micro-architectures : le Mini-Skunk, une salle de travail dédiée à la création, et les U-Phones, des espaces confidentiels pour téléphoner sans être dérangé. Le début d'une grande aventure donc.

 

Laurent Perrin

 

The Generic Office


Same money, ≠ economy

152 p / 23,5 x 16,5 cm / bilingue anglais - français

117 photos couleurs, 92 photos noir et blanc, 45 illustrations 
35 notules détaillées, 3 textes théoriques

ISBN : 979-10-95513-01-8


35 euros


T&P Publishing


Parution : 1er septembre 2017

Marie Lejault est au milieu. À ses côtés, Catherine Geel et Sophie Breuil.
T&P repense l'espace de travail
Mot clefs
Catégories
CYBER