• Accueil
  •  > 
  • Tour Triangle : un nouveau gratte-ciel pour Paris
Rejoignez Cyberarchi : 

Tour Triangle : un nouveau gratte-ciel pour Paris

© Cyberarchi 2019

En 2017, une tour haute de 210 mètres s'élèvera à l'entrée du parc des expositions de la porte de Versailles. Conçue par l'agence suisse Herzog et de Meuron, elle contribuera au renouveau du quartier et, plus largement, au rayonnement de Paris en matière d'architecture contemporaine.

 
 
A+
 
a-
 

La tête dans les nuages

Une nouvelle tour à Paris ? Au premier abord, l'information pourrait surprendre. En effet, depuis le Front de Seine (1967) et la tour Montparnasse (1972), aucun IGH (Immeuble de Grande Hauteur) n'avait plus été autorisé dans la capitale. À la différence des principales métropoles européennes, Paris est longtemps restée frileuse dans ce domaine, les dernières réalisations architecturales d'envergure étant la Grande Arche de la Défense (1989) et le Stade de France à Saint-Denis (1998), implantées en proche banlieue.

Un tournant semble cependant s'amorcer. Déjà, les constructions à la Défense de la tour First (230 m) et de la tour Phare (300 m, qui devrait être livrée en 2015) montrait la volonté récente, au delà de la valorisation du quartier d'affaires, de se mettre au diapason. Restait encore à reconquérir Paris ! Mais où ? Porte de Versailles (XVe), le parc des expositions Paris Expo draine régulièrement des foules importantes à l'occasion des grands salons, alors que la réhabilitation des boulevards des Maréchaux et la mise en service du tramway T3 transforment et dynamisent peu à peu le quartier. Tout était prêt pour accueillir une réalisation hors du commun.

Un concept inédit

Le célèbre duo suisse formé par Jacques Herzog et Pierre de Meuron (Tate Modern à Londres, Nid d'Oiseau à Pékin...) a conçu un gratte-ciel triangulaire d'environ 180 m de hauteur, entouré d'espaces verts, destiné à abriter 88 000 m2 de bureaux et 1 500 m2 de commerces. Sa forme (peut-on y voir un clin d'oeil à la pyramide du Louvre ?) permet de limiter l'ombre portée et son orientation a été étudiée pour se conformer au plan climat de la ville (50 kWh/m2) en optimisant l'utilisation de l'énergie solaire et géothermique, ainsi que la ventilation naturelle. Contrairement aux tours parisiennes existantes, la tour Triangle sera ouverte à tous avec des restaurants, des cafés, des boutiques et des belvédères. L'occasion sera sans doute belle de « lifter » les 36 hectares du « vieillissant » parc des expositions, qui date des années 70.

Ce bâtiment original, véritable monument du XXIe siècle, devrait incarner, d'après Jacques Herzog, « un nouveau symbole » pour la capitale. De quoi effacer les réserves exprimées par les riverains et les écologistes ? L'avenir le dira...

Marie-Clarté Mougeot

Tour Triangle :  un nouveau gratte-ciel pour Paris
Tour Triangle :  un nouveau gratte-ciel pour Paris
Tour Triangle :  un nouveau gratte-ciel pour Paris
Mot clefs
Catégories
CYBER