• Accueil
  •  > 
  • Thomas Raynaud : un architecte de peu de mots
Rejoignez Cyberarchi : 

Thomas Raynaud : un architecte de peu de mots

© Cyberarchi 2019

"Produire une architecture sans rhétorique apparente en proposant des compositions spatiales élémentaires capables de faire émerger des usages fluctuants", telle est l'ambition de Thomas Raynaud (BuildingBuilding), compétiteur peu disert.

 
 
A+
 
a-
 

CyberArchi : Les grandes dates de l'agence (bref une présentation de l'agence) ?

Thomas Raynaud : Né à Paris en 1976.
Diplômé de l'Ecole Spéciale d'Architecture en 2002.
Architecte en mode d'exercice libéral depuis 2007.

Qu'est-ce qui vous a convaincu de participer aux NAJA (ou dit autrement 'Pourquoi les NAJA') ?

Le goût de la compétition.

Quelle stratégie pour constituer le dossier : la forme (en clair la méthode) ?

>> 7 projets ;
>> 15 A4 160Gr ;
>> 4 pages par projet ;
>> 1 document par page ;
>> 1 Reliure spirale métallique blanche.

Suivre l'ordre chronologique des projets.

Quelle philosophie pour l'agence, aujourd'hui et demain (en d'autres mots les rêves, les voeux, les espoirs, les désirs de jeunes archis désormais NAJA) ?

Produire une architecture sans rhétorique apparente en proposant des compositions spatiales élémentaires capables de faire émerger des usages fluctuants. Une architecture littérale qui tiendrait plus de l'expérience perceptive que de la formalisation commentée d'un programme. Mettre en place des dispositifs factuels et suffisants pour ne retenir que les relations qu'ils engendrent. Une architecture qui se confond entre un état permanent et une anticipation.

Thomas Raynaud : un architecte de peu de mots
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER