• Accueil
  •  > 
  • Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Rejoignez Cyberarchi : 

Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine

Julien Lanoo : Copyright 2019

Dans la périphérie de Lille, au centre de La Madeleine, dans le cadre du développement d’un nouvel espace culturel, les architectes Olivier Camus et Lyderic Veauvy (TANK Architectes) ont réhabilité et transformé un ancien commissariat en une élégante médiathèque. Découverte d’un avenant trait d’union entre les quartiers populaires et le centre-ville.

 
 
A+
 
a-
 

Située dans le département du Nord, La Madeleine est une coquette ville à l’architecture classique. Le commissariat qui datait des années trente étant devenu désuet, la commune a décidé de le réhabiliter et de le transformer en un équipement culturel utile à toute la communauté. Ce sont les architectes de l’agence TANK Architectes qui ont été choisis pour bien mener le projet.

Le salon de lecture

Selon les concepteurs, « l’enveloppe du bâtiment d’origine est très présente à l’échelle de la place des Fusillés et des Déportés mais il est déconnecté de son environnement urbain ». Pour cela, l’accessibilité à l’édifice a été modifiée de manière à ce que l’ensemble devienne un prolongement de la place et se parcourt à pied. Tandis que la pierre a été rafraîchie par une couleur blanche, des ouvertures vitrées dégagent la vue et agrandissent les distances. Ainsi, cette nouvelle transparence créée donne l’impression que la place publique continue jusqu’à l’intérieur du bâtiment.

La médiathèque se divise en deux entités, d’une part le pavillon d’accueil et d’autre part la salle de lecture. Alors que dans le bâtiment d’origine prennent place une salle de réception, un auditorium, un café et un espace d’enregistrement, l’extension qui se déploie sur une parcelle se trouvant à l’arrière de l’édifice, comprend une grande salle de lecture qui contraste avec l’existant. Quant à l’ambiance à l’intérieur de cette dernière, grâce à la lumière zénithale diffuse qui y règne, avenante, elle rappelle les salons de lecture des maisons bourgeoises tout en procurant une atmosphère paisible qui invite à la lecture.

L’usine du savoir

Le toit métallique polygonal de la bibliothèque présente des lucarnes triangulaires fixées dans un ensemble en acier inoxydable. Une originalité qui côtoie l’ancienne demeure et rend la structure ajoutée au goût du jour. Pour des raisons acoustiques ainsi qu’esthétiques, le plafond est recouvert à l’intérieur de contreplaqué perforé accentuant l’ambiance chaleureuse qui s’en dégage.

L’édifice qui se trouve à la frontière entre les quartiers résidentiels et industriels est influencé d’une part par son emplacement et d’autre part par les éléments de sa toiture à mi-chemin entre maisons typiques et profils à dents de scie de bâtiments d’usine. Chacun des éléments de toit en bois a été préfabriqué en atelier et assemblé sur place.

La médiathèque s’ouvre également sur un jardin traversant qui participe à la mise en relation des quartiers populaires avec le centre ville.

Entre transparence et sobriété, la nouvelle extension ainsi que la réhabilitation de la bibliothèque de La Madeleine offre à la ville un équipement de qualité. De quoi se réjouir pour tout un quartier.

Sipane Hoh

Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Sous un toit en origami s’abrite la médiathèque de La Madeleine
Mot clefs
Catégories
CYBER