Sois belle et tais toi!

São Paulo n'est pas une "belle ville", heu-reu-se-ment. Au Brésil, on se rend dans la capitale économique du pays non pour sa douceur de vivre, mais pour apprendre à vendre, à acheter, à revendre, à apprendre à travailler. Finalement, c'est bien cela une vraie cité : celle où tout le monde avance de concert sans s'arrêter devant les lieux cartes postales. Chronique brésilienne de notre correspondant Steve Carpentier.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Viadeo
  • Linkedin
  • Pinterest