• Accueil
  •  > 
  • Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Rejoignez Cyberarchi : 

Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible

© Cyberarchi 2018

L'histoire de Snøhetta ressemble à une success-story de l'international design des années 80. Tout commence en 1989 avec le concours de la nouvelle Bibliothèque d'Alexandrie. Où l'on voit le jeune leader d'une agence norvégienne, Kletil Thorsen Trædal, réunir une équipe internationale, remporter le concours, construire la Bibliothèque et rejoindre d'un bond le gotha des architectes de la fin du XXe siècle.

 
 
A+
 
a-
 

Cette histoire est très stimulante mais elle ne suffirait pas à justifier l'intérêt des observateurs de la scène écologique pour le travail de Snøhetta. Ces derniers s'intéressent à la démarche très éco-orientée de l'agence et à la façon dont, depuis Alexandrie, Snøhetta l'a affermie et imposée sur une scène internationale plus stimulée parfois par la compétition que par les nouvelles responsabilités éthiques de l'architecture.

Cette démarche a fondé le premier Snøhetta en 1987 à Oslo, quand un groupe de paysagistes a proposé à Kletil Thorsen de les rejoindre pour développer une autre approche du projet : intégrer l'architecture et le paysage en un seul processus de conception, oublier les programmes de 'programmistes' et concevoir le projet comme un fragment de territoire, avec sa géographie, son climat, sa société plutôt que comme un objet.

Le challenge du concours d'Alexandrie aurait pu balayer ces intentions vertueuses mais il n'en a rien été. L'obligation d'étoffer l'équipe du concours a permis à Snøhetta de créer une agence de paysagistes, designers, architectes, encore plus accordée au concept par sa variété de disciplines et de cultures.

Snøhetta a rejeté la pratique verticale et hiérarchisée du projet, héritée du fonctionnalisme. "Cette verticalité, vecteur de perte de temps et d'efficacité, se retrouve selon eux dans la gestion et l'utilisation des bâtiments, une fois réalisés. Snøhetta a radicalement opté pour une pratique horizontale et transdisciplinaire, recentrée sur le projet. (...) Snøhetta la met au service d'une architecture sensible, signifiante, presque métaphysique, intégrant les éléments les plus immatériels et fluctuants du réel : le temps qui passe, le temps qu'il fait, la lumière, les saisons, le mouvement"*.

Good growth

Vingt ans après Alexandrie, Snøhetta offre ainsi le profil assez particulier d'une agence détentrice d'une culture nord-européenne dont elle 'projette' les valeurs et le savoir sur la scène internationale. La Bibliothèque a réveillé la culture cosmopolite d'Alexandrie, lui a rendu son rayonnement culturel. Son tambour de pierres massives enserre une salle de lecture creusée dans le sol en terrasses successives, sous une toiture en nid d'abeille orientée à l'est qui protège du soleil et assure une lumière constante. Les parois acoustiques et les sols en bois, le design soigné - et tout nordique - des mobiliers de lecture confortent l'intériorité et la paix qui règnent dans la grande salle. Le volume considérable est enterré aux deux tiers. Il affleure à peine sur la longue corniche horizontale de la baie d'Alexandrie.

"Minimaliste, hyper-contextuelle, l'architecture de Snøhetta cherche toujours à s'effacer devant les raisons du site, à servir la lisibilité et la cohérence de son environnement"*.

L'achèvement récent de l'opéra d'Oslo (New National Opera House), second disque posé sur une berge maritime, fait écho à la Bibliothèque d'Alexandrie : voilà encore un objet métropolitain de dimension "XXL", comme le théorisait Rem Koolhaas, qui prend place avec tact dans une ville historique et une nature sublime. D'un projet à l'autre, le volume s'est même intégré un peu plus puisque la toiture oblique de l'Opéra rejoint le sol et devient une grande esplanade publique en terrasse. Ce retournement abolit un peu plus la monumentalité au profit de la richesse d'usage urbaine.

D'autres projets ont jalonné le travail de Snøhetta. L'extension du Musée de Lillehammer achevée en 1994 est une belle forme courbe en bois, qui contraste avec la masse sculpturale du premier musée en béton et s'ouvre en mur de terre sur des jardins interstitiels. En 1998, le petit Musée de la pêche de l'île Karmøy fait repère sur la côte. La structure est en béton coulé sur place, les parois sont en verre, ombrées par un tissage en bois d'einer, selon une technique ancienne qui utilise les ramures de cet arbuste de buisson. En 2011 ouvrira un complexe multiculturel de 45.000m² planté au milieu du désert, à Dharan en Arabie Saoudite. L'année suivante, l'agence de New York inaugurera le Mémorial pour le 11 septembre à 'Ground Zero'. Le centre souterrain dessine au sol l'empreinte des tours jumelles pour créer un oasis rassurant d'eau et de verdure.

Marie-Hélène Contal

Snøhetta est dirigé aujourd'hui par les quatre associés Trædal Kjetil Thorsen, Craig Dykers, Ole Gustavsen et Tarald Lundevall. L'agence compte aujourd'hui 120 collaborateurs et partage ses activités entre l'Europe, l'Asie et l'Amérique. La Bibliothèque d'Alexandrie a reçu le Prix de l'Aga Kahn en 2004. L'Opéra d'Oslo a reçu le Prix Européen Mies van der Rohe en 2009.

Lire les articles concernant les autres nominés au 'Global Award for sustainable architecture 2010' :
>> 'Steve Baer (Albuquerque, NM, USA) : Sobriété et autosuffisance' ;
>> 'Junya Ishigami (Tokyo, Japon) ne minimalise pas la complexité des valeurs' ;
>> 'Troppo Architects (Darwin, Australia) on the top end de l'architecture australienne' ;
>> 'Giancarlo Mazzanti (Bogota, Colombie) à la reconquête des favelas'.

Consulter notre album-photos ''Global Award for Sustainable Architecture' 2010 : Ce que font les nominés'.

* in Archilab Orléans 2000 : 2e Rencontres Internationales d'Architecture d'Orléans - Editeur, Ville d'Orléans 2000

Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Snøhetta (Oslo, Norvège - New York, USA) : architecture radicale et sensible
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER