• Accueil
  •  > 
  • Siemens édite une brochure sur la qualité de l'air et les risques sanitaires
Rejoignez Cyberarchi : 

Siemens édite une brochure sur la qualité de l'air et les risques sanitaires

© Cyberarchi 2019

Logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces... l'air respiré dans les espaces clos ou mi-clos peut avoir des effets sur le confort et la santé. SIEMENS édite une brochure sur la mesure de la qualité d'air pour prévenir les risques sanitaires (gène-odeur, somnolence, irritation des yeux, allergies respiratoires...).

 
 
A+
 
a-
 

La brochure Siemens Building Industry Technologies France (IBT), spécialisée dans les technologies du bâtiment, édite une brochure sur la mesure de la qualité d'air afin de sensibiliser bureaux d'étude et installateurs à la nécessité de garantir un air sain. S'appuyant sur les normes, recommandations, décrets et plans nationaux, cette dernière apporte une réponse aux enjeux écologiques et de santé publique. Les solutions Siemens associent sonde de qualité d'air (CO2 et COV) et régulateur, afin d'offrir une parfaite gestion des consommations d'énergie et une qualité sanitaire de l'air optimale.

Siemens Building Industry Technologies France (1 901 collaborateurs, 354 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008) est une division du groupe Siemens France, spécialisée dans le confort et la sécurité des personnes et des biens. De la fabrication à la distribution, de la conception à l'installation, cette société constitue un acteur majeur de la sécurité incendie, de la sûreté électronique et de la gestion technique des bâtiments.


Confort thermique et sanitaire dans un contexte de l'énergie

Didactique et concise, la brochure "mesure de la qualité d'air" de Siemens explique comment il est possible de contrôler et de réguler un air intérieur sain dans des bâtiments (bureaux, commerces...), clos ou mi-clos, émetteurs de polluants. Elle rappelle que la question de la qualité d'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique. Dans ce cadre, elle présente l'ensemble des normes, labels, décrets et plans nationaux (norme Européenne EN13779 - juillet 2007, plan national santé environnement - avril 2009, recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé, projets de loi de grenelle de l'environnement - octobre 2009, le label HQE...) s'y rapportant et nécessaire pour mettre en oeuvre une bonne gestion de la ventilation.


Une régulation de la qualité de l'air sur mesure

Dans cette nouvelle brochure, Siemens IBT présente également un système complet, illustré et expliqué, permettant de gérer les consommations d'énergie et une qualité d'air sanitaire sur mesure pour une installation type de ventilation (volets de mélange, batterie chaude et froide et ventilateur à vitesse variable). Cette solution comprend une sonde de qualité d'air CO2 et COV Siemens associée à un régulateur SyncoTM, pilotant un servomoteur de volet d'air ou un variateur de fréquence. Elle permet de ventiler un bâtiment (restaurants, écoles, gymnases, salles de conférence, centre commerciaux...) en fonction de scénarios prédéfinis et de l'évolution du taux d'occupation des locaux.


La sonde d'ambiance QPA20 et la sonde de gaine QPM21 servent à mesurer :
- la concentration de CO2 pour détecter la présence de personne dans les locaux
- la concentration de COV, indicateur de présence d'odeur dans l'air ambiant
(odeurs corporelles, émanations de matériaux...)
- l'humidité relative dans la pièce (ou dans la gaine)
- la température ambiante (ou dans la gaine)

Le régulateur SyncoTM contrôle la température ambiante et agit en séquence sur les volets de mélange pour récupérer l'énergie et les vannes des batteries chaude et froide. La sonde mesure le CO2 et le COV d'ambiance le compare à la consigne en ppm du régulateur et agit si nécessaire sur les volets d'air hygiénique et la vitesse du ventilateur.

Des bénéfices immédiats

En se basant sur la mesure de qualité d'air représentative du taux d'occupation dans le bâtiment, la qualité sanitaire de l'air est saine quel que soit l'usage des locaux. L'apport d'air est régulé selon les besoins générant ainsi d'importantes économies d'énergie pouvant aller jusqu'à 70% selon le type d'installation et les conditions de confort requises. Enfin, la ventilation contrôlée favorise le bien-être, la concentration et la performance.

Siemens édite une brochure sur la qualité de l'air et les risques sanitaires
Siemens édite une brochure sur la qualité de l'air et les risques sanitaires
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER