• Accueil
  •  > 
  • Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure
Rejoignez Cyberarchi : 

Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure

© Cyberarchi 2019

L'école nordique d'architecture durable est reconnue comme un modèle, tant pour son esthétique que pour le niveau de développement de l'éco-construction. Sami Rintala (Rintala & Eggertsson) est un acteur singulier sur cette scène. Il se définit à la fois comme artiste et architecte et construit ses projets comme des manifestes.

 
 
A+
 
a-
 

A travers ses réalisations, Sami Rintala cherche à inciter la société occidentale à réfléchir sur sa propre notion du confort. Il estime que la prise de conscience de ses responsabilités écologiques doit permettre à l'architecture de retrouver sa vocation première : être l'abri protecteur de l'homme, construire ses relations avec la nature et l'histoire.

Né en 1969, à Helsinki, Sami Rintala a d'abord travaillé comme ouvrier du bâtiment avant de reprendre, en 1990, des études d'architecture qu'il mène comme un roman d'apprentissage nordique : à Helsinki et à Aarhus (Danemark), puis à Reykjavik, avant d'être assistant à Trondheim (Norvège) puis à Copenhague, où il est aujourd'hui professeur. Il crée une première agence en 1998 avec Marco Casagrande. Ils réalisent dans le monde entier des installations qui expriment une réflexion critique sur les rapports entre la société et la nature et sur le rôle de l'architecte. Ces performances, à mi chemin entre architecture et art conceptuel, utilisent comme moyens d'expression la lumière, l'espace, les matières.

Cette question cruciale devrait être une priorité, surtout en Scandinavie, où les gens possèdent des maisons de plus en plus grandes, sans compter leur maison d'été. Mais, il semble que nous ayons abandonné le droit de les construire à des groupes incontrôlables qui ne recherchent que le profit. La réalisation d'une maison est-elle une tâche si difficile qu'il faille l'abandonner à ce genre d'entreprises ? De plus, la convergence des restrictions réglementaires et des lois pousse à utiliser des produits et des systèmes, ce qui limite les chances de changer les choses et de revenir à l'essentiel", dit-il.

La 'Boxhome', qui tente de remédier à cette situation, a été installée pendant l'été 2007 par la Galerie Rom lors de la Triennale d'Oslo. Sami Rintala a construit lui-même cette maison minimum, dont les fonctions de base et quatre chambres sont incluses dans un cube de 19m² d'emprise au sol.

L'hôtel Kirkeness est construit, en 2005, au bord de la Mer de Barents, sur la côte de la Norvège, en 10 jours, avec l'aide de trois étudiants. Invité par la Triennale de Barents à réaliser une oeuvre d'art, Sami Rintala propose de faire oeuvre utile et d'édifier un refuge, ouvert aux pêcheurs et chasseurs qui croisent dans l'Arctique, russes, norvégiens, finnois ou saamis. Rien ne s'interpose entre cet abri et l'océan. Construit en bois et en briques, chauffé par un poêle, il est réduit à l'épure et, en même temps, profondément ancré, lié matériellement et conceptuellement aux ressources physiques, mentales et poétiques du site.

Sami Rintala consacre beaucoup de temps à l'enseignement, qu'il pratique en workshops. Il confronte les étudiants à la réalité de la matière, leur demandant de réaliser des espaces et des "environnements humains" à l'échelle 1, en puisant les ressources sur le site, au bord des lacs nordiques comme dans les villes.

En 2008, l'architecte crée une nouvelle agence avec l'architecte islandais Dagur Eggertsson. Les projets récents approfondissent ses relations avec l'histoire des civilisations ainsi qu'avec l'art conceptuel et le land art contemporains. Il s'inspire de ces derniers pour créer avec le paysage des liens aussi authentiques que le sont les matériaux du projet, en Scandinavie et aussi dans de lointains pays : Estonie, Italie, Japon, Alaska, Corée du Sud, où il a construit l'Element House, en 2006. Située en lisière de la mégalopole de Séoul, cette maison est peut-être le projet le plus abouti dans la synthèse art / architecture / nature.

M.-H. Contal

Sami Rintala, architecte diplômé de la Helsinki University of Technologie, est professeur au NTNU de Trondheim et à l'AHO d'Oslo. Il a créé, en 2008, l'agence Rintala & Eggerston. Il est lauréat en 1999 de l'Emerging Architecture Award d'Architectural Review, nominé en 2008 du Bauhaus Award 2008 et en 2009 du Prix Mies van der Rohe.

Lire les autres articles du dossier ''Global Award for sustainable architecture 2009' : voici qui sont les nominés' :
>> 'Thomas Herzog (Munich), de l'architecture gonflée à Sun City' ;
>> 'Diébédo Francis Kéré fait école à Berlin (Allemagne) et Gando (Burkina Faso)' ;
>> 'Studio Mumbai utilise le paysage indien comme une ressource à pérenniser' ;
>> 'Patrick Bouchain et Loïc Julienne, ou le souci, militant, de l'intérêt général'.

Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure
Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure
Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure
Sami Rintala (Oslo, Norvège), construire a minima est une contribution majeure
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER