• Accueil
  •  > 
  • Roland Castro veut en finir avec "l'apartheid urbain"
Rejoignez Cyberarchi : 

Roland Castro veut en finir avec "l'apartheid urbain"

© Cyberarchi 2019

Roland Castro est mobilisé depuis 1981 sur la question des banlieues. Aujourd'hui président du Mouvement de l'utopie concrète (le M.U.C.), il a pris position aux côtés de différents collectifs, en ce début d'année, pour la réquisition des logements institutionnels vides à Paris.
Il signe par ailleurs un livre intitulé Faut-il passer la banlieue au Kärcher ? et un Manifeste pour en finir avec l'apartheid urbain.

 
 
A+
 
a-
 

Lors d'une visite au "ministère de la Crise du Logement" à Paris, l'architecte et candidat à la présidentielle a proposé, en ce début d'année, la réquisition des bâtiments "institutionnels vides" et des "terrains publics" pour résoudre la crise du logement.

Selon lui, il y a profusion de terrains publics (comme dans le XVIe arrondissement de Paris, dans le quartier de Batignolles ou les fourrières de Pantin), qui, au lieu d'être vendus au prix du marché, devraient être "réquisitionnés et cédés gratuitement" pour la construction d'hôtelleries d'accueil et de logements sociaux. Il a proposé de réduire à 15 jours l'octroi des permis de construire (contre 3 à 5 mois actuellement).

Insistant sur l'importance de l'esthétique, l'urbaniste a estimé que "les logements sociaux, même construits dans l'urgence, doivent être beaux. C'est une question de dignité".

En finir avec l'Apartheid urbain

Roland Castro a présenté lors d'une conférence de presse fin février 2007 à Paris, son livre Faut-il passer la banlieue au Kärcher ? et son Manifeste pour en finir avec l'apartheid urbain. Ce Manifeste concerne les conditions citoyennes, les mesures à prendre dans l'éducation, la police, les institutions, et le plan urbain nécessaire pour construire le cadre de l'égalité. Il soutient que seule la décision de faire de la question des banlieues une grande cause nationale prioritaire, permettra d'en assurer la résolution humaine et urbaine en dix ans. C'est, selon lui, une grande ambition pour notre pays, un grand projet pour sortir de la dépression nationale, et aller vers la République Métissée à construire.

Roland Castro est un architecte et militant politique français né en 1940 à Limoges. Sa pensée intègre l'aspect politique et citoyen d'une architecture urbaine. Son Mouvement de l'utopie concrète est, selon lui, "une tentative de refonder et rénover la politique autour de valeurs révolutionnaires".

Roland Castro veut en finir avec "l'apartheid urbain"
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER