• Accueil
  •  > 
  • Renaud Donnedieu de Vabres annonce ses priorités pour l'architecture
Rejoignez Cyberarchi : 

Renaud Donnedieu de Vabres annonce ses priorités pour l'architecture

© Cyberarchi 2020

Le 2 juin dernier, Renaud Donnedieu de Vabres a décerné le Grand Prix national de l'Architecture 2004 à Patrick Berger. L'occasion pour le ministre d'expliquer le sens qu'il compte donner à «ses responsabilités dans le domaine de l'architecture et du patrimoine».

 
 
A+
 
a-
 

Patrick Berger est donc, pour l'ensemble de son oeuvre, le premier lauréat de ce Grand Prix de l'architecture remis au goût du jour par Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, après une interruption de quatre ans. Concepteur notamment du Monument de la communication France-Japon, sur l'île d'Awaji, au Japon (1989), de l'école d'architecture de Bretagne, à Rennes (1991), des serres du Parc André Citröen, à Paris, ou encore du siège du Secrétariat général de l'UEFA, à Nyon, en Suisse (1999), cet architecte de 56 ans est, selon le communiqué du ministère, «animé par une unique volonté : construire une modernité juste et respectueuse. Il semble que Patrick Berger, peut-être encore plus que tout autre, soit guidé, et la finesse de ses interventions en témoigne, par une éthique singulière, celle qui dit 'je me tiens debout devant vous libre mais responsable'».

Avant de nommer le lauréat, le ministre de la Culture a tenu à dire «quelques mots de la place de l'architecture et du rôle essentiel des architectes dans la France d'aujourd'hui», mettant en exergue «la créativité et l'invention qui font la force des architectes français dans le monde».

Premier aspect abordé, la sensibilisation et diffusion de l'architecture auprès d'un large public. A ce titre, outre ce grand prix d'architecture, Renaud Donnedieu de Vabres a proposé aux Français plusieurs rendez-vous. Le premier à l'occasion de l'inauguration de l'exposition consacrée à la session 2003-2004 des nouveaux albums des jeunes architectes. Le second dans le cadre d'une nouvelle opération baptisée «Vivre les villes» et organisée conjointement avec Gilles de Robien, ministre de l'Equipement, à l'occasion de la Fête européenne de l'architecture, du 14 au 17 octobre prochain ; des visites des réalisations architecturales et urbaines les plus récentes seront ainsi organisées pour les scolaires le 14 octobre, les professionnels le 15, et tous les publics les 16 et 17 octobre. Enfin la deuxième édition du prix Grand public de l'architecture, organisée en partenariat avec Radio France et prochainement présentée sur le site Internet du ministère, constitue le troisième rendez-vous.

Second aspect abordé par le ministre, le dialogue avec les professionnels, un dialogue d'ailleurs «soutenu» auquel le ministre attache «une grande importance». «Ce dialogue portera en particulier sur la réglementation des modes d'exercice. Je veillerai à défendre la place de l'architecte et de la conception dans l'acte de bâtir. Je m'attacherai en particulier à saisir toutes les opportunités offertes par la nouvelle directive européenne sur les concours d'architecture. La transcription dans le droit français de cette directive doit permettre de rétablir des modalités de dialogue entre les architectes et les membres des jurys», a expliqué Renaud Donnedieu de Vabres.

Autre point fort de ce dialogue, la formation initiale et continue des architectes, c'est-à-dire la mise en place dès cet automne de la réforme, «longuement réfléchie», de l'architecture, réforme qualifiée de «chance historique». Cette réforme, selon le ministre, permettra de renforcer la recherche, d'instaurer un doctorat d'architecture, de diversifier les carrières et d'accroître la formation continue.

Enfin, l'hôte de la rue de Valois a décidé de faire du «rayonnement de l'architecture française dans le monde une priorité» de son action. Priorité qui semble se résumer à ce jour à la confirmation de la présence française à la biennale d'architecture de Venise ainsi qu'à la première biennale d'architecture de Pékin. Autant de rendez-vous qui lui tiennent «particulièrement à coeur» mais qui étaient déjà connus.

La cérémonie officielle de remise du Grand Prix national de l'Architecture se déroulera le 22 juin au Palais de la Porte Dorée ; Renaud Donnedieu de Vabres remettra à Patrick Berger un diplôme spécialement conçu par l'artiste Daniel Buren, ainsi qu'une dotation de 10 000 euros. Ce Grand prix, dans sa nouvelle formule, sera décerné tous les deux ans.

Christophe Leray

Pour lire l'intégralité du discours du ministre, cliquez ici.

Renaud Donnedieu de Vabres annonce ses priorités pour l'architecture
Renaud Donnedieu de Vabres annonce ses priorités pour l'architecture
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER