• Accueil
  •  > 
  • Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Rejoignez Cyberarchi : 

Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique

Agence Clausel Borel : Copyright 2019

Ce projet de petits collectifs a été envisagé comme une réinterprétation contemporaine du vocabulaire architectural des constructions voisines, que ce soit par la volumétrie du bâtiment, taille décroissante des ouvertures, utilisation de volets bois, de garde-corps en ferronnerie, de menuiserie couleur rouille, le choix des couleurs...

 
 
A+
 
a-
 

« Notre souhait étant tout en proposant un projet d’architecture contemporaine de s’intégrer et de dialoguer au mieux avec l’environnement bâti. Dans cet esprit nous avons proposé un travail en trompe l’oeil sur les pignons », explique l'agence Clausel Borel.

Les deux bâtiments sont traités dans le même esprit que ce soit pour les façades sur rue ou jardin. Les toitures sont légèrement en porte à faux sur les rues. Sur les rues, La taille des percements de façade va en décroissant du RDC au dernier étage ( 2.6m - 2.2m - 1.9m). L’occultation est assurée par des volets en bois lazuré coulissant. Des claustras, séparatifs des balcons des grandes loggia, sont de la même essence de bois que les volets. Les loggias ont un garde-corps métal perforées aux motifs d’inspiration végétale. Côté jardin, des pergolas bois viennent protéger les logements du soleil, garantissant ainsi le confort d’été, tout comme celui d’hiver. Des tropéziennes apportent de la lumière et des terrasses dans les logements en duplex.

Sur la rue Jean Jaurès, la façade des commerces est délimitée par un bandeau dont la largeur a été défini afin de s’intégrer aux devantures des commerces des maisons avoisinantes. Un bandeau haut en dessous de la toiture lui répond. Ils viennent former un cadre à la façade. Les grandes loggias correspondant à deux appartements par niveau sont redécoupées verticalement par des claustras en bois faisant office de séparatifs. La façade vitrée des commerces est ponctuée de panneaux métalliques perforés.

« Ce dispositif nous a été inspiré par le principe des arcades » précise les architectes. Derrière ces panneaux, la hauteur de la vitrine varie suivant la pente de la rue de 2.60m a 3.15m. Sur le chemin de la Gardie, le RDC est délimité par un socle de couleur terracota (le choix des couleurs se fera dans la palette de la ville de Castelnau).

Les façades sont couvertes d’un enduit taloché grège au étages, et terracota aux RDC et sur le volume des cages d’ascenceur. Les Volets, fenêtres, séparatifs de balcons sont en bois lazuré. Les gardes-corps sont en tôle perforé avec un aspect mat – rugueux couleur rouille. La couverture est faite de tuiles canal.

Peinture murale des murs pignons

Une des particularités du projet a été le traitement des murs pignons. « M. Grand, maire de la commune a souhaité dès le début du projet étant donné la situation du terrain en plein coeur du centre historique que les murs pignons du projet soient traités. Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises à ce sujet et lui avons soumis plusieurs projets. Nous avons sollicité Dominique Antony, peintre muraliste, créateur indépendant, spécialiste reconnu et confirmé de la peinture murale contemporaine pour répondre avec nous à ce défi particulier », explique l'agence Clausel Borel.

De part et d’autres de la parcelle, les deux pignons les plus visibles ont été peint. Dominique Antony a peint deux paysages inspirés par les bâtiments remarquables de la commune, le Pic Saint Loup et végétation méditerranéenne typique la région. Deux ambiances chromatiques ont été développés en parfait accord avec le bâtiment correspondant aux expositions solaires du bâtiment. 

 

Fiche technique : 

 

Dates : 2009/2013

 

Programme : 36 logements BBC, 2 commerces

 

Localisation : Castelnau le Lez (34)

Maîtrise d’ouvrage : Urbat

 

BET :

 

-Structure: BAT PLAN

 

-Thermique: BET DURAND

 

-Contrôle : VERITAS

 

Surfaces : 2 289 m• SHON

 

Coût de l’opération : 2 981 045 € HT

 

Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Réinterprétation contemporaine des maisons du centre historique
Mot clefs
Catégories
CYBER