• Accueil
  •  > 
  • Réhabiliter les édifices métalliques emblématiques du XXe siècle
Rejoignez Cyberarchi : 

Réhabiliter les édifices métalliques emblématiques du XXe siècle

© Cyberarchi 2019

Colloque organisé par la Cité internationale universitaire de Paris, en partenariat avec la Drac Ile-de-France et Docomomo International Vendredi 17 novembre 2006.

 
 
A+
 
a-
 

L'emploi du métal dans la création architecturale du XXe siècle a ouvert la voie à l'innovation technologique et engendré une nouvelle esthétique. Certains édifices métalliques sont devenus des icônes du XXe siècle, mais leur état de dégradation nécessite de les réhabiliter, ce qui est à la fois problématique du point de vue constructif, et source de débats entre professionnels de l'architecture.

C'est dans ce contexte, alors que la Fondation Avicenne, anciennement Maison de l'Iran, nécessite une réhabilitation lourde, que la Cité internationale organise un colloque auquel sont invités à participer des architectes et des maîtres d'ouvrage français et étrangers ainsi que des chercheurs. Les architectes témoigneront de leur démarche lorsqu'ils sont confrontés à la réhabilitation d'édifices métalliques emblématiques du XXe siècle et tenteront de répondre à la difficile question : comment conjuguer la préservation du parti architectural d'origine et les exigences d'un nouveau programme en termes d'usage et de remise aux normes ? Les maîtres d'ouvrage témoigneront de leur expérience et de leurs obligations sur les plans administratif et financier, compte tenu de leur programme d'intentions. Les chercheurs soumettront des pistes de réflexion issues de leurs recherches, pour éclairer ces différents points de vue et ouvrir le débat sur la réhabilitation du patrimoine du XXe siècle.

De nombreux exemples seront analysés en France et à l'étranger parmi lesquels :
- La fondation Avicenne de Claude Parent (1969) avec ses blocs d'habitation suspendus à la
structure primaire, un système unique en France,
- La faculté des sciences de Jussieu d'Edouard Albert : principes constructifs innovants, combinant des tubes d'acier et des planchers collaborant destinés à alléger l'ossature,
- L'ambassade de France à Varsovie de Bernard Zehrfuss avec la collaboration de Jean Prouvé réhabilitée par Jean-Philippe Pargade,

et aussi des édifices représentatifs d'une culture architecturale internationale : le bâtiment de la Rai à Turin, les usines Van Nelle à Rotterdam et l'Illinois Institute of Technology à Chicago...

Trois tables rondes :
- maîtres d'ouvrage et architectes : conditions d'élaboration du projet, rôle et contraintes de chacun des acteurs.
- dimension technique des projets de réhabilitation et démarche des architectes impliqués, qui relève souvent du mode expérimental.
- la Fondation Avicenne et les protagonistes du projet de réhabilitation : présentation des orientations générales dictées par des considérations d'ordres fonctionnel, constructif et économique.

Renseignements :
Cité internationale universitaire de Paris - Maison Internationale
Vendredi 17 novembre de 9h45 à 18h
Accès libre dans la limite des places disponibles
Tel : 01.45.88.18.70
www.ciup.fr/expos_colloques.htm

Réhabiliter les édifices métalliques emblématiques du XXe siècle
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER