• Accueil
  •  > 
  • Réhabilitation-extension du musée Mathurin Méheut à Lamballe
Rejoignez Cyberarchi : 

Réhabilitation-extension du musée Mathurin Méheut à Lamballe

Guervilly & Mauffret : Copyright 2019

 

Le projet répond à un triple enjeu : urbain, architectural et muséographique. Aménager, transformer, faire évoluer un édifice comme le Haras national classé à l’inventaire des monuments historiques, c’est en conserver l’âme, le lieu, le paysage, mais aussi établir un dialogue avec une création contemporaine pour dynamiser l'accompagnement des nouveaux aménagements de la place du Champ de Foire, à Lamballe (22).

 
 
A+
 
a-
 

Installer le musée Mathurin Méheut dans ce site prestigieux va permettre de présenter pleinement l’importante collection du musée Mathurin Méheut à Lamballe en offrant des lieux adaptés aux besoins d’une institution muséale moderne et attractive.

Le projet est simple, il préserve et met en valeur les bâtiments existants par une extension légère positionnée en retrait de ceux-ci. A l’intérieur les volumes sont fluides et permettent toute la flexibilité attendue. Les circuits sont étudiés et offrent une lisibilité optimale tout en répondant aux exigences des diverses règlementations.

Les deux bâtiments existants à l’entrée du site sont donc réhabilités pour y installer l’accueil commun et une partie de la gestion technique et administrative des trois structures hébergées. Le sas d’entrée du pavillon d’accueil est conservé et mène à la banque d’accueil des trois structures.

Second volet : la construction d’une extension neuve. C’est un bâtiment étroit qui relie le pavillon d’accueil, la conciergerie et l’écurie n°12 où sont installés les espaces d’exposition. L’organisation des locaux permet d’offrir des conditions de travail optimales pour le personnel qui trouvera dans ce projet des circuits intérieurs bien différenciés de celui des visiteurs, une grand proximité de leurs bureaux avec les espaces d’accueil et d’exposition, une mutualisation possible de l’atelier polyvalent en salle de réunion, une liaison directe sur les locaux de conservation et de logistique générale et technique regroupés en partie nord de l’extension autour de la cour de livraison.

 

Expo de plain pied

 

Le bâtiment neuf est respectueux de son environnement par sa simplicité constructive et son implantation délicate, en retrait des bâtiments existants. Les arbres sont eux-aussi conservés. L’extension met en valeur l’architecture de l’édifice historique sans perturber la composition d’ensemble du haras national. Les parements bois et la couverture en zinc de cette extension sont choisis pour former une continuité avec le bâtiment d’accueil récent.

Troisième et dernière partie du programme : la réhabilitation de l’écurie n°12 pour installer de plain pied la totalité de l’espace d’exposition. Ce nouvel équipement muséographique va permettre de présenter pleinement l’importante collection du musée Mathurin Méheut à Lamballe.

Né en 1882 à Lamballe, Mathurin Méheut est « le peintre de la mer et du littoral breton ». Contribuant à la revue de la station biologique de Roscoff, nommé peintre officiel de la Marine en 1921, il laisse nombre de croquis, dessins et aquarelles sur la faune et la flore marine. Il voyage jusqu'au Japon et croque durant la Grande guerre les soldats dans les tranchées. Après quoi il retourne en Bretagne, devient illustrateur puis enseignant aux Beaux-arts de Quimper. Il meurt à Paris en 1958.

 

L.P

 

Mathurin Méheut
Mathurin Méheut
Mathurin Méheut
Mathurin Méheut
Mathurin Méheut
Mot clefs
Catégories
CYBER