• Accueil
  •  > 
  • Réappropriation des places de parking par des interventions ludiques et originales
Rejoignez Cyberarchi : 

Réappropriation des places de parking par des interventions ludiques et originales

© Cyberarchi 2019

Evénement mondial ouvert à tous, PARK(ing) Day pose la question de la place du piéton et des espaces verts dans l'espace urbain. Les 17 et 18 septembre 2010, partout en France, les citoyens, artistes, activistes et autres green guerilleros, chacun est invité à se réapproprier l'espace bétonné d'une place de parking par la création temporaire d'espaces végétalisés et conviviaux.

 
 
A+
 
a-
 

Petits jardins publics, terrasses, potagers, aires de jeu accueillant concours de ping-pong ou jeux de go, lieux d'échanges originaux et créatifs, installations artistiques éphémères, actions ludiques et créatives : autant d'idées pour créer des espaces publics partagés et durables (on en rêve !).

Après San Francisco, Berlin, Barcelone, Lisbonne, Rome, New York ou encore Rio de Janeiro et plus de 140 villes dans 20 pays, il manquait à l'appel Paris et les villes françaises. En 2010, Dédale saisit l'opportunité de l'Année de la Biodiversité et initie l'événement PARK(ing) Day dans le cadre du projet SmartCity* dédié aux nouvelles formes artistiques et nouveaux enjeux urbains.

Initié en 2005 par Rebar, collectif d'artistes, designers, paysagistes et activistes issu de San Francisco, PARK(ing) Day engage une réflexion sur l'augmentation du trafic routier et la qualité du cadre vie en milieu urbain. Les places de parking situées le long des rues constituent un vaste territoire inexploité pour les citoyens. Repenser leur aménagement et imaginer de nouveaux modes d'appropriation créatifs et d'expérimentation sociale, artistique ou politique : tels sont les enjeux auxquels répond cette opération.

A cette occasion, Rebar est invité à présenter l'un de ses projets les plus réputés : le PARKcycle. Conçu en 2005 à l'occasion du premier PARK(ing) Day, ce parc mobile recouvert de pelouse se déplace à l'aide de pédales et de panneaux solaires. Adapté au contexte urbain de Paris lors d'une résidence d'artiste conduite à la Cité internationale dans le cadre de SmartCity, le PARK(cycle) est un élément urbain à la fois ludique et perturbateur. En un coup de pédale, il permet d'installer un espace vert au bord de la route.

Au programme de ces journées d'action du 17 et 18 septembre : occupation intempestive de places de parking dans Paris, sa banlieue et de nombreuses villes de France ; actions artistiques de Rebar et autres artistes activistes, qui investiront Bastille, les alentours de la Porte d'Orléans et bien d'autres lieux ; installations végétales ludiques et créatives ou encore espaces alternatifs de rencontres et de solidarité. Citoyens, la ville vous appartient !

Mode d'emploi

  • s'inscrire sur le site du réseau de l'événement, à partir du site : www.parkingday.fr ; télécharger le manuel d'organisation ;
  • rejoindre le groupe PARK(ing) Day France, pour obtenir informations et conseils, échanger avec d'autres participants ;
  • les 17 et 18 septembre, dès 10h00, payer une place de parking située en bord de route, l'investir immédiatement et pour plusieurs heures, de la façon la plus inventive possible ; respectez la durée payée et le caractère non marchand de l'événement ;
  • inviter vos amis, collègues et familles à participer... ;
  • si vous souhaitez seulement visiter les différentes installations, informations disponibles sur le site de PARK(ing) Day France. Vous pourrez télécharger une carte des installations géolocalisées !
*
Réappropriation des places de parking par des interventions ludiques et originales
Réappropriation des places de parking par des interventions ludiques et originales
Réappropriation des places de parking par des interventions ludiques et originales
Mot clefs
Catégories
CYBER