• Accueil
  •  > 
  • Rayons Frais, les arts et la ville à Tours (37)
Rejoignez Cyberarchi : 

Rayons Frais, les arts et la ville à Tours (37)

Les 15, 16 et 17 juillet 2005, la Ville de Tours accueillera pour sa deuxième édition 'Rayons Frais', manifestation artistique qui posera la question de la place de l'art dans la ville et de l'implantation de la création contemporaine dans l'espace public.

 
 
A+
 
a-
 

L'édition 2005 confirme une nouvelle fois la volonté de faire intervenir les champs artistiques dans leur diversité : arts urbains, arts plastiques, installations et performances, théâtre, danse, musique. La Ville de Tours, initiatrice du projet, a confié la programmation artistique à des acteurs culturels locaux : Laurent Barré du Centre Chorégraphique National de Tours, Maud Le Floc'h de la Compagnie Off/pOlau, Karin Romer du Centre Dramatique Régional de Tours, le Groupe Laura et Eternal Network.

Eclairé par un Jongleur de Lumière qui veillera sur la cité durant trois jours, chorégraphie et luminaire de Francesca Lattuada, Rayons Frais accueillera également, parmi de nombreuses autres propositions, le transport exceptionnel de Dominique Boivin avec un Duo pour un danseur et une pelleteuse.

Des Ateliers d'aquarelle dans l'eau en plein air seront installés sur les berges de la Loire. Utilisant trois couleurs primaires, cette technique, inventée par Sarkis, crée un espace expérimental, poétique et contemplatif. En lien direct avec le paysage du fleuve, les participants, enfants et adultes, seront initiés et pourront réaliser des oeuvres à la fois éphémères et uniques.

Le Château de Tours, lieu fort de la manifestation, sera entièrement réinvesti ; citons la venue de Michel Blazy mais aussi de Daniel Perrier, Jacques Halbert, Bernard Calet, Olivier Dohin, AAA Corp., la Compagnie Mathilda et les collectifs Groupe en Fonction et A La Plage, qui proposeront concerts, performances et installations sur l'esplanade du Château.

Les compagnies 26000 Couverts, Caravanserail (Alternative Nomade), l'Illustre Famille Burattini, Catherine Bay s'emploieront à offrir à la ville une vision intermédiaire entre conte revisité et entre-sort forain. Tels des metteurs en scène hors cadre, ils revisiteront les espaces, les lieux parfois oubliés, apportant aux promeneurs et spectateurs des oasis imaginaires dans la ville.

Véronique Bellegarde présentera le Bestiaire Animé, d'après les textes de Jacques Rebotier : sur fond de photomontages et d'images, un couple de chercheurs à la fois oiseaux et oiseleurs tiendra une conférence animalière qui dérapera en duel d'injures. Autour de l'oeuvre de Tina Modotti, photographe italo-mexicaine, sera proposé un spectacle multimédia tandis que Christophe Huysman récitera l'un de ses poèmes la Course au Désastre avec une installation de polaroïds. Le CDN de Montluçon mettra en scène un texte de Patrick Kermann intitulé Tragédie Maritime.


Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER