• Accueil
  •  > 
  • Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Rejoignez Cyberarchi : 

Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture

© Cyberarchi 2014

Rencontre avec quatre architectes passionnés par la céramique et lauréats des Trophées Carrelage remis au dernier salon BATIMAT par notre confrère CERAMAGAZINE. Ils nous présentent leurs réalisations en saluant le travail remarquable des poseurs et la qualité des carreaux utilisés.

 
 
A+
 
a-
 

Les Chapelles de la Basilique du Rosaire à Lourdes. «Prix Spécial Métier»

Bernard Voinchet est architecte spécialisé dans les monuments historiques depuis plus de trente ans. Il a à son actif la rénovation, entre autres, des Archives Nationales, du château de Pau et du Musée de Cluny. Il a été appelé pour la rénovation des chapelles de la Basilique du Rosaire à Lourdes. Il expose son travail rendu possible grâce à une étroite collaboration avec le maître d'ouvrage et les carreleurs.

Avant d'entreprendre la rénovation, nous avons d'abord cherché l'origine de la dégradation des mosaïques. Celle-ci avait été particulièrement importante dans les années 90, même si elle avait débuté dès les années 50. Nous nous sommes rendus compte que l'eau provenait d'une source située à 20 mètres au-dessus de la Basilique. Ensuite, il a fallu procéder à l'assèchement des lieux. Cela a duré deux ans, tant il y a avait du travail.

Puis, nous avons procédé à la rénovation des chapelles. Nous nous sommes appuyés sur des photos plus ou moins anciennes pour reconstituer les mosaïques à l'identique. Une étroite collaboration entre le maître d'ouvrage et les fournisseurs de carrelages italiens était indispensable pour retrouver ces mêmes couleurs ou choisir les plus approchantes, quand elles n'existaient pas. La pose des tessels a été un long travail de patience. En effet, il a fallu retailler les tessels pour être à la bonne taille puis les repositionner à l'endroit adéquat. Ce travail a été effectué par les entreprises SNC Socra et Patrizio. Certains carreaux étaient recouverts d'or. L'Atelier Orsoni, fabricant de feuilles d'or, a su les remplacer à l'identique. La qualité du travail était parfaite, mais il garde sa technique top secret.

Cette restauration a posé de nombreux problèmes techniques et artistiques. Le travail a duré un an. C'est la première fois que l'on accorde un permis pour la rénovation d'un aussi grand bâtiment. Il y avait 1.500m² de mosaïques à restaurer ! En comptant les études, le chantier aura duré 10 ans. La rénovation n'est pas encore achevée mais le travail doit être fini l'année prochaine à l'occasion de l'anniversaire du Dogme de l'Immaculé Conception. Sur des durées si longues, il faut une collaboration étroite entre le maître d'ouvrage et l'architecte. Beaucoup de choses se font oralement, c'est un travail basé sur la confiance. Le maître d'ouvrage est d'ailleurs devenu un ami».


Un centre commercial en Ile de France revalorisé par le grès. 1er Prix «Lieux Publics»

Ce premier prix est partagé entre Sedem France, l'entreprise de pose de carrelage, Jean-Paul Viguier, l'architecte du centre commercial le Carré Sénart, situé à Lieusaint près de Melun et Pierre Feral, l'architecte d'intérieur qui a dirigé la pose du carrelage. Ce dernier nous explique les choix retenus pour cette réalisation.

« Les contraintes ont été nombreuses. Tout d'abord, le choix du carreau qui est un grès cérame 40x40 cm. Connu pour sa résistance, le choix s'est fait naturellement. Ce grand format n'était pas conforme aux normes réglementaires qui régissent la construction d'un centre commercial. Après de longues discussions, nous avons obtenu par dérogation la possibilité d'utiliser ce format. C'est ce format que nous souhaitions car, à cette taille, les joints sont moins visibles. En effet, le grès cérame nécessite des joints de 3mm d'épaisseur, qui auraient été trop visibles à un format plus petit.

Les carreaux de grès comportent une grande palette de couleurs différentes. Ils ont donc permis la réalisation de nombreux décors. Selon les parcours principaux du centre commercial, les décors étaient différents. Ainsi, pour le premier qui amène à la restauration et aux cinémas, les décors choisis sont des planètes ainsi que tous les signes du zodiac. Le second parcours est une incrustation d'un cours d'eau avec à l'entrée le dessin d'une source. Enfin, le troisième a la thématique «clairière» avec de nombreux motifs végétaux.

Certains modèles ont des incrustations en métal et des parties très petites qui ont demandé une rigueur importante dans la pose. Les décors ont été réalisés par ordinateur puis les carreaux ont été découpés par des machines numériques à jets d'eau, ce qui permet une grande précision dans la découpe.

Le prix a voulu récompenser, à mes yeux, le travail de l'entreprise de pose et du fabricant. Car il est rare qu'une telle superficie (15.000m²) soit carrelée, avec une qualité inhabituelle, compte tenu des contraintes. La technique et les prestations sont rares à notre époque. Aujourd'hui, il est difficile de trouver encore des centres commerciaux à construire. Et leur rénovation comprend rarement celle du sol. D'ailleurs, le prix des décors constituait le tiers du prix total, tant le calepinage nécessitait une technique pointue».

La rénovation du Château de Verrières à Saumur. 2ème Prix «Lieux Publics»

Michel Herbelé est architectes d'intérieur et designer. Il supervise également la direction artistique des collections de carreaux chez Rairies Montrieux. Il avait déjà travaillé avec les maîtres d'ouvrage et propriétaires du château. Les Trophée Carrelage ont récompensé le travail de rénovation, avec de la terre cuite, de cinq salles de bains du Château de Verrières, ouvertes en chambres d'hôtes Relais et Châteaux.

«Le travail consistait à rénover des salles de bains de 10-12m², chacune étant attelée à une chambre. Nous voulions créer une harmonie entre le décor des chambres 'très château' avec des papiers peints du 19e siècle et la salle de bains.

Pour cela, nous avons choisi des carreaux de terre cuite, d'un nouveau format (11x11cm), donnant un aspect à la fois plus original et plus ancien. Ces carreaux émaillés ont l'avantage de proposer une gamme de couleurs très variées. Le thème choisi était les saisons. Nous avons donc joué sur les nuances de couleurs (10 teintes de jaunes pour le jaune) et la transparence. On a également travaillé avec l'exposition du soleil. Tout cela rend compte d'une mise en scène de la décoration.

Les nuances de couleurs étaient telles que nous n'avons choisi de réaliser que peu de décors, des motifs de feuilles et de fleurs. Il est rare de donner autant d'attention à la décoration de salles de bains. Ce qui donne un impact visuel fort, puisqu'elles sont en parfaite osmose avec les chambres.

Le calepinage ne demandait rien de particulier. Robert Colas, qui a assuré la pose, a travaillé à l'ancienne. La seule modification demandée était d'utiliser peu de joints et de les colorer. Ce prix a été une bonne surprise. Je crois que le jury a voulu faire reconnaître les savoirs-faire des Rairies Montrieux et la qualité de leurs produits naturels. De plus, je pense que l'idée de rénover un château haut de gamme était un plus».

Une piscine couverte à Vendôme (Loir et Cher). 3ème Prix «Habitat»

C'est grâce à une commande privée que les architectes, Franco Cecconi et M. Gaudard, ont pu assurer la conception de cette piscine couverte. Cette piscine rectangulaire (7x14m) est droite sur trois côtés et en arc tendu sur sa quatrième face, où se situe la cascade. Franco Cecconi expose son choix des matériaux divers comme la pierre naturelle, la pâte de verre et le bois ainsi que le travail exceptionnel exécuté par le poseur de l'entreprise Bâtiment Vendomois.

«Les anciennes demeures aux alentours étaient constituées en pierre de Migné. C'est pourquoi, nous avons naturellement choisi ce matériau pour la piscine afin de garder une certaine unité. Le seul problème résidait dans le fait que la pierre de Migné est très sensible à l'humidité. On a dû donc la traiter avec un fixatif pour la rendre résistante à l'humidité ambiante, tout en laissant la pierre respirer.

Il y a une charpente en bois qui recouvre la piscine en lui conférant une ambiance plus chaude et plus intime. Le bois a été également utilisé pour la terrasse extérieure et la pergola. La partie métal se réduit à de l'acier qui sépare la charpente de la maçonnerie. Enfin, le revêtement de la piscine est constitué de pâte de verre, de couleur vert et bleu. Le choix s'est porté sur ce matériau car il est inusable et il donne une belle couleur à l'ensemble, qui contraste avec le blanc des bâtiments en pierre de Migné. De plus, les raccords autour des pièces de reprise d'eau se font très aisément. C'est ainsi que la cascade a été, elle aussi, mise en forme par la pâte de verre. Au total, une surface de 264m² a été carrelée en pâte de verre.

Le maître d'ouvrage et le poseur ont choisi d'ajouter des décors de dauphin sur le fond de la piscine, ce qui a demandé une découpe et un calepinage précis. Mis à part ces motifs, le travail du carreleur n'avait rien de particulier. Il fallait seulement s'assurer de la propreté absolue du fond de piscine avant d'appliquer un produit assurant l'étanchéité, puis le carrelage et les joints. Pour cela, le poseur doit avoir la main car le joint ne doit ni se creuser ni être trop épais. C'est un savant équilibre qui demande une grande expérience. Le prix a voulu récompenser la qualité du travail et mettre en valeur de la réalisation du carreleur. Il s'avère que celui-ci est sourd et muet».

Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Quatre exemples de l'utilisation de la céramique en architecture
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER