• Accueil
  •  > 
  • Pourquoi reconstruire le château de Saint-Cloud ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Pourquoi reconstruire le château de Saint-Cloud ?

© Cyberarchi 2017

En France, à l’heure où plusieurs ouvrages architecturaux du XXème siècle sont condamnés à la destruction, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) l’association « Reconstruisons Saint-Cloud » en se fondant sur les plans des architectes Fariza Mariano et Didier Beautemps, prétend rebâtir le monument incendié et définitivement détruit en 1892. Entre scepticisme et refus, les optimistes restent nombreux.

 
 
A+
 
a-
 

Situé sur un site surplombant la Seine, appartenant au domaine national de Saint-Cloud, le château, qui était une demeure royale à l'histoire tumultueuse, est construit au XVIème siècle. Transformé plusieurs fois au cours de l'histoire, il est devenu le quartier-général de l'armée allemande lors de la guerre contre la Prusse, il a été bombardé et incendié le 13 octobre 1870 par les canons français qui se trouvaient au fort du Mont-Valérien. Après la guerre, le château à l'état de ruine n'a cessé de se dégrader jusqu'au jour où les autorités décident de le raser pour des questions de sécurité.

Le Domaine national de Saint-Cloud qui se résume en son immense parc est aujourd'hui la propriété de l'Etat et dépend du ministère de la culture. Depuis sept ans, l'association « Reconstruisons Saint-Cloud » agit en faveur de la reconstruction du monument qui a gardé l'ensemble de ses fondations (selon l'Architecte en Chef des Monuments Historiques, Pierre-André Lablaude). L'association, a proposé à plusieurs reprises, diverses solutions pour épauler financièrement la construction, dès lors ont été évoqué : une galerie marchande à l'image du carrousel du Louvre, un hôtel de luxe comme le Trianon Palace de Versailles, un siège social d'une entreprise privée ou l'installation de bureaux publics, une école professionnelle ou finalement un projet touristique similaire au Puy du fou.

Le 11 mars 2014, le journal Le Parisien nous apprend que les architectes Fariza Mariano et Didier Beautemps, de l'atelier d'architecture et de patrimoine COS, ont redessiné les plans du château pour le reconstruire à l'identique et y installer un hôtel de luxe en plus d'une partie consacrée à un musée, une boutique et même un spa. Une opération coûteuse qui dissuade plus qu'elle ne persuade. Alors que certains ont peur du pastiche, d'autres évoquent l'argument touristique et donc le gain que le projet pourrait apporter. Notre époque serait-elle plus propice à la reconstruction des vestiges du passé plutôt que la réhabilitation de l'existant ? On peut se le demander.

Toujours est-il qu'en Angleterre le concours de la reconstruction du Crystal Palace est dans sa dernière ligne droite il reste le choix final parmi six agences d'architecture à renommée mondiale, la création d'emploi et la croissance étant les arguments avancés par les autorités britanniques. A Berlin, la reconstruction du château de Berlin (Berliner Stadtschloss) qui sera un hôtel de luxe a officiellement commencé le 12 juin 2013 détruisant ainsi le palais de la République (de l'ex RDA) construit en 1976. Avec ce geste, Berlin tente de bannir l'une des pages sombres de son histoire et de la remplacer par une opération touristique prospère.

En France, le château de Saint-Cloud ne sera pas le seul monument reconstruit à l'identique, bien avant lui, d'autres comme le parlement de Bretagne, le château de Lunéville ou celui du Haut-Königsbourg (déjà par les Allemands) ont été érigés.

A Saint-Cloud, la reconstruction du château comme le propose les architectes de l'agence COS, s'apparente plus à une opération commerciale qui profite de la situation de la ville entre Versailles et Paris qu'une renaissance historique. L'architecture n'étant ici qu'un outil de (re)création qui peu importe le contenu, reproduira les formes et sera le clone d'une époque aujourd'hui disparue.

Sipane Hoh

Pourquoi reconstruire le château de Saint-Cloud ?
Pourquoi reconstruire le château de Saint-Cloud ?
Pourquoi reconstruire le château de Saint-Cloud ?
Mot clefs
Catégories
CYBER