• Accueil
  •  > 
  • Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Rejoignez Cyberarchi : 

Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais

© Cyberarchi 2020

Il suffisait d'y penser. Encore fallait-il avoir l'esprit d'entreprise. Pourtant rien ne destinait Alric Dupuy, prothésiste dentaire de formation puis infirmier pendant plusieurs années avant de créer une entreprise de nettoyage de façades, à s'improviser décorateur. Jusqu'à ce qu'il rénove sa maison d'Auriol, dans les Bouches du Rhône. Il constate alors que les couvertures plastiques des interrupteurs tranchent, plutôt mal, avec le style provençal de son intérieur.

 
 
A+
 
a-
 

C'est un détail mais le sujet le tracasse. La forme, la couleur, le matériau, tout dans cet accessoire banal lui déplaît. Il conçoit alors pour lui-même et sa famille une petite série "d'enjoliveurs", c'est ainsi qu'il les nomme, en terre cuite de Provence propre à habiller ses murs. Il achète ensuite un four à émailler et crée ainsi ses premiers objets : une grenouille pour les toilettes, un bateau pour la salle de bains, une lune pour les chambres, des formes plus classiques pour la cuisine, etc. Le tout de différentes couleurs mais adapté au format standard des interrupteurs et des prises électriques d'un fabricant, qui domine le marché, et qu'il possède lui-même dans sa maison. Le dessin est simple mais limpide, la stylisation tout à fait en phase avec l'usage.

Deux ans plus tard, tous les problèmes de standardisation (épaisseur, taille, poids, modèles, etc.) étaient réglés ou presque. La pose a été l'objet longtemps de vaines recherches. Jusqu'au jour où, chez des amis, il note des petits objets magnétiques sur le frigidaire. La solution était toute trouvée. Deux petits aimants intégrés et, miracle, ses petits décors se posent tous seuls sur la platine de l'interrupteur. Suffisamment bien d'ailleurs pour qu'un enfant, seul, ne puisse pas l'enlever quand un adulte le fait sans difficulté.

Il a d'abord contacté les architectes et décorateurs en région PACA, près de chez lui, afin de vérifier la pertinence de son invention. Surpris de l'intérêt, il est donc passé à la phase de commercialisation, appelant sans état d'âme sa société A.S.P.DECO et son site Internet Alric Création (www.alric-creation.com). "Cette offre répond à une attente forte d'une clientèle dont le désir est de personnaliser la décoration de l'habitation avec des interrupteurs et des prises en matière noble présentant un vaste éventail de formes et de couleurs", dit-il.

Un aspect commercial d'ailleurs parfaitement intégré. Citons sa plaquette :
"La céramique permet à l'enjoliveur «Alric Création» de dépasser l'aspect purement utilitaire et d'offrir à l'acheteur une part de rêve pour une décoration personnalisée.
L'esthétique d'un produit unique - car réalisé à la main.
Le style, la matière et la forme des produits d'une entreprise deviennent des signes de reconnaissance et de notoriété, des symboles de continuité et de qualité.
La forme et la matière deviennent signature.
Je souhaite que mon produit, unique dans cette matière noble et à l'esthétique originale, réponde à un impératif de séduction vis-à-vis des attentes d'une clientèle soucieuse de raffinement et de personnalisation de son habitation
". Pas mal pour un nouveau venu. Il aurait aussi pu ajouter que, de part son processus de production, voilà un produit qui résiste au feu et se montre d'une résistance à toute épreuve, sauf à taper dessus à coup de marteau.

De fait, au-delà des produits standard qu'il produit, toutes les formes, tous les designs sont possibles. "Si un architecte me dessine la forme, je la réalise sans problèmes; des formes et des couleurs, il peut y en avoir à l'infini", dit-il, assurant par exemple pouvoir livrer 10 formes différentes de 10 couleurs - pour un seul client par exemple - en deux à trois semaines.

Le pragmatisme du personnage est confondant. Comment a-t-il fixé ses prix? "Je me suis basé sur le prix de la pièce de bois usinée, auquel j'ai ajouté 10 euros", dit-il en riant. Soit le carré à 45 euros, les formes de type 'Lune' à 55 euros, les créations (poisson, bateau, grenouille) à 65 euros.

Enfin, Alric Dupuy imagine que plus tard pourrait s'instaurer une bourse d'échange pour ses 'enjoliveurs' ou que les gens prennent plaisir à les changer de pièces ou s'offrent des collections. "C'est excitant", dit-il. "Je suis issu d'une famille de fonctionnaires ; tout le monde me disait que j'étais fou de quitter l'hôpital", dit-il. Le voilà, effectivement, artisan décorateur.

Christophe Leray


Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Pour une décoration réellement personnalisée à moindre frais
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER