• Accueil
  •  > 
  • Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Rejoignez Cyberarchi : 

Pendant ce temps, ailleurs dans le monde

© Cyberarchi 2019

Alors que le tabou concernant tours et IGH peine à être levé en France et même si le débat semble s'apaiser, il ne fait guère de doute à l'étranger que ces bâtiments et l'audace architecturale qui les accompagne souvent sont le symbole d'un dynamisme économique et du développement d'un savoir-faire. Quelques exemples pour s'en convaincre.

 
 
A+
 
a-
 

Aux Etats-Unis, Rem Koolhaas conçoit un gratte-ciel cubiste à usage mixte

L'architecte néerlandais Rem Koolhaas (agence Oma) a présenté en mars 2007 à Jersey City (New Jersey), un projet d'immeuble de 182 mètres de haut (111.500m² répartis sur 52 étages) où s'empilent trois parallélépipèdes d'usages divers. Le socle cubique contient des espaces commerciaux, des galeries d'expositions, ainsi que des ateliers d'artistes et des studios. Il est surplombé par un volume oblong, qui abrite un hôtel et des appartements de taille moyenne. Au sommet du gratte-ciel trône un dernier parallélépipède, plus ramassé, qui héberge des appartements de grande dimension. Son orientation diffère de 90 degrés par rapport au volume qui le supporte, ce qui génère une sensation d'instabilité à la vision d'ensemble. Il s'agit "d'assembler des éléments habituels de manière inhabituelle", a expliqué Rem Koolhaas, afin de créer une 'interaction'. Budget : 400 millions de dollars. Livraison 2010 ou 2011.

Bouygues réalise trois tours de 231 mètres de haut à Bangkok

D'une surface de 135.000m², l'ensemble résidentiel comprendra 370 logements de luxe sur 65 niveaux, une piscine olympique intérieure, des jardins, des bassins, des courts de tennis, un parcours de jogging, ainsi que 720 places de parking. Les travaux doivent se terminer en décembre 2008. Le projet est signé par le cabinet d'architecture Woya Tandem.

Filiale de Bouygues Construction, créée en 1990 et implantée à Bangkok, Bouygues-Thaï est la troisième entreprise de bâtiment en Thaïlande. Comptant près de 3.000 collaborateurs, elle a enregistré en 2005 un chiffre d'affaires de 58 millions d'euros. Bouygues-Thaï a déjà réalisé à Bangkok trois centres d'expositions (138.000 mètres carrés pour un montant total de 70 millions d'euros), des centres commerciaux, des tours de bureaux et de logements, ainsi que de nombreux complexes de villas de luxe. Les travaux doivent s'achever en décembre 2008.

Courbes sensuelles pour une tour d'habitation au Canada

L'agence d'architecture chinoise Mad a remporté son premier concours au Canada avec une tour d'habitation de 50 étages près de Toronto, baptisée 'Tour Marilyn Monroe', en raison de ses lignes sinueuses et mouvantes. Le projet, sélectionné parmi 92 autres en provenance de 70 pays, est issu du premier concours international d'architecture organisé dans cette ville. L'opération constitue le signe avant-coureur d'un changement de look pour la commune. Une transformation en accord avec la population, car 6.000 habitants ont été invités à voter pour leur projet préféré lors d'une exposition en mars.

Les promoteurs de la tour, Cityzen Development Group et Fernbrook Homes, l'appellent la 'Tour absolue', en référence au complexe 'Absolute Community' dans lequel elle viendra s'insérer en 2010. Yansong Ma, architecte et directeur de l'agence Mad, a expliqué avoir "toujours essayé de développer des bâtiments organiques, même avec les immeubles de grande hauteur qui sont des objets à la fois technologiques et culturels". La livraison de la structure de béton vêtue de verre est prévue en 2010 pour un budget de 114 millions de dollars.

A Dubaï, une tour en forme d'un habitant du Golfe

En janvier 2007, le quotidien Al-Emarat Al-Youm a annoncé la construction d'une tour - 'Burj Al-Arabi' (Tour de l'Arabe) - de 35 étages et de 140 mètres de hauteur pour un budget estimé à 136 millions de dollars, qui aura la forme d'une dishdasha, une longue robe de couleur blanche, montée d'un coiffe blanche (ghitra) et entourée d'une double couronne de couleur noire (Agal), le tout formant l'habit traditionnel du Golfe. A usage administratif et commercial, 'Burj Al-Arabi' sera fin prêt en 2009 près du nouvel aéroport de Jebel Ali, actuellement en construction, à la périphérie de Dubaï, précise le journal citant le promoteur du projet.

Dubaï, l'un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, s'est imposé en quelques années comme centre d'affaires et de tourisme où s'élèvent des dizaines de projets grandioses, dont 'Burj Dubai' (en arabe, la Tour de Dubaï), appelée à devenir la plus grande tour du monde lorsqu'elle sera terminée fin 2008. Par ailleurs, en novembre 2006, l'émirat a annoncé qu'il allait se doter d''une tour tournante', "l'unique structure résidentielle à rotation (mécanique) sur la planète" selon son promoteur, Dubai Property Ring.

A Doha, une tour de 550 mètres

A Doha, le groupe gouvernemental Qatari Diar a prévu la construction d'une tour de 550 mètres de haut et 112 étages, la Convention Center Tower, signée Murphy/Jahn, Inc. Architects, où toute la partie haute est réservée à des appartements luxueux, avec vue imprenable sur la mer et le désert. La livraison est prévue en 2012. Le coût estimé pour la tour et le Convention Center est de 1,2 milliard de dollars.

En 2006, Doha avait déjà inauguré la Tour des sports, conçue par Hadi Simaan (USA) et Etienne Tricaud (AREP, France), emblème des Jeux Asiatiques de 2006. Haute de 300m, d'une forme parabolique visible de tout le Qatar, la tour domine les 130 hectares du site des Jeux Asiatiques. Elle porte à son sommet la flamme olympique. Plusieurs modules la composent avec un hôtel, une suite présidentielle, un musée du sport et, tout en haut, un étage panoramique avec un restaurant.

Daniel Libeskind signe une tour de 192 mètres à Varsovie

Première tour en Europe de l'Est, la Zlota 44, s'élèvera à 192 mètres au-dessus de Varsovie. Ce sera aussi la première oeuvre de Daniel Libeskind dans son pays natal. Orco Property Group, investisseur, promoteur et gestionnaire d'actifs leader des marchés hôteliers et immobiliers d'Europe centrale, a annoncé en décembre 2007 avoir obtenu le permis de construire pour ce projet baptisé Zlota 44. La tour de 192 mètres de haut s'élèvera au coeur même de la ville. Grâce à sa ligne exceptionnelle, aux technologies écologiques mises en place et son architecture spectaculaire réalisée par l'architecte d'origine polonaise Daniel Libeskind, Zlota 44 représente un des projets les plus innovants et pionniers en Pologne, assure le promoteur. "C'est un honneur pour nous, ainsi que pour les citoyens de Varsovie, d'apprendre que la ville a accepté notre volonté d'apporter un nouveau visage à la capitale", a souligné Jean-Claude Moustacakis, directeur du projet Zlota 44.

Zlota 44 offrira un niveau de service et de confort exclusif. Sur les 54 étages se répartiront 251 résidences entièrement équipées, ainsi que beaucoup d'autres commodités prévues tels que service de gardiennage, terrasses, piscine et sauna. Les premiers résidents du Zlota 44 emménageront dans le courant du premier semestre 2010. Le maître d'oeuvre - Besix - achève les travaux de préparation sur l'ancien centre commercial du centre-ville maintenant démoli, là où Zlota 44 sera érigé. La construction doit durer 28 mois.

Mixité à tous les étages dans la plus haute tour de Tokyo

En attendant la 'Nouvelle Tour de Tokyo', plus haute tour émettrice du monde (610 mètres), dessinée et conçue par le sculpteur japonais Kiichi Sumikawa et son compatriote architecte Tadao Ando, dont la livraison est prévue en 2012, Tokyo a inauguré en mars 2007 un nouveau complexe urbain, 'Midtown', qui se targue de posséder le plus haut gratte-ciel du Japon.

Situé à Roppongi, quartier cosmopolite et branché, 'Tokyo Midtown' compte 132 boutiques de luxe, des restaurants et abrite la plus haute tour de Tokyo (248 mètres) ainsi que le premier Ritz-Carlton de la capitale, l'hôtel désormais le plus cher du complexe. Il accueille également un centre médical affilié à la prestigieuse université américaine Johns Hopkins de Baltimore ainsi que des résidences de grand standing. Du côté de l'art, deux fleurons : le nouvel emplacement du musée contemporain Suntory et le premier haut lieu exclusivement consacré au design de Tokyo, le '21_21', conçu par la star de la mode japonaise, Issey Miyake et... Tadao Ando.

Christophe Leray

Lire également notre article 'Un petit tour du monde en quelques gratte-ciel récents ou à venir'.

Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Pendant ce temps, ailleurs dans le monde
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER