• Accueil
  •  > 
  • Passerelle intemporelle pour un château des Cornouailles
Rejoignez Cyberarchi : 

Passerelle intemporelle pour un château des Cornouailles

Emily Whitfield-Wicks, Hayes Davidson et Ney & Partners - William Matthews Associates : Copyright 2019

La nouvelle passerelle du Château de Tintagel au Royaume-Uni, située 28 mètres plus haut que l’actuelle, a pour but de transcender la visite du lieu. Elle permettra dès le printemps 2019 d’améliorer la compréhension et l’accès à ce site historique.

 
 
A+
 
a-
 

Pour l’agence Ney & Partners et William Matthews Associates, il s’agit de recréer le lien qui existait autrefois et comblait le vide actuel. Au lieu d’introduire un troisième élément portant d’un côté à l’autre, ils proposent de placer deux porte-à-faux indépendants qui se rejoignent au milieu sans se toucher, ou presque...

L’intégration réussie et harmonieuse de la nouvelle passerelle dans la composition paysagère a été l’une des plus grandes préoccupations du groupement vainqueur. Si la conception se devait d’être résolument contemporaine, elle devait également être intemporelle.

La structure, haute de 4,50m là où elle jaillit de la roche, atteint une épaisseur de 170 mm à mi-travée, avec un joint ouvert entre les deux parties.

 

Une structure qui s’efface

 

Les diagonales liaisonnant le platelage à la membrure inférieure sont en acier inoxydable. De loin, elles s’effaceront dans le fond bleu-gris du ciel mettant ainsi l’accent sur la silhouette globale de la structure.

Pour les éléments en contact avec les visiteurs, il est préconisé l’usage d’un grenaillage donnant un aspect plus tactile et raffiné à l’acier inoxydable, en opposition à la rugosité de l’acier autopatinable de la structure principale. Le revêtement du platelage est constitué d’étroites bandes d’ardoises fixées verticalement sur un lit de sable et une couche drainante. Les ardoises sont posées sur champ dans des plateaux en acier inoxydable qui constituent la structure du pont.

Le concept de la passerelle est intrinsèquement lié à sa méthode de montage. Les architectes-ingénieurs ont opté pour un système de construction en encorbellement. Cette technique permet d’avancer de manière séquentielle dans le vide à partir des culées, sans avoir besoin de supports temporaires. Ce procédé réduit les risques : la structure est statiquement déterminée et, par conséquent, les forces sont contrôlées, prévisibles et ce, indépendamment de tout mouvement potentiel des fondations.

 

English Heritage

 

Le projet sera terminé au printemps 2019. L’agence Ney & Partners et William Matthews Associates (bureau émergent d’architecture) assurera la mission d’architecture et d’ingénierie pour un montant d’environ 4 millions de livres sterling dans les Cornouailles.

La nouvelle passerelle permettra d’améliorer l’expérience vécue par les visiteurs, autorisant plus de personnes à découvrir le site et visant à en faciliter sa compréhension. Attirant chaque année plus de 200.000 visiteurs, le Château de Tintagel est l’un des sites historiques les plus spectaculaires faisant partie du patrimoine anglais, le « English Heritage ».

 

Laurent Perrin
Images © Emily Whitfield-Wicks, Hayes Davidson et Ney & Partners - William Matthews Associates

 
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Pont de Tintagel
Mot clefs
Catégories
CYBER