• Accueil
  •  > 
  • Parpaings d'or 2014 : l'Abeille et l'Architecte pique de son humour le petit monde des architectes, pour la dernière fois ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Parpaings d'or 2014 : l'Abeille et l'Architecte pique de son humour le petit monde des architectes, pour la dernière fois ?

© Cyberarchi 2019

Le blogueur de l'Abeille et l'Architecte a encore frappé de son humour acerbe le monde de l'architecture avec ses Parpaings édition 2014. Mais ce pourrait être sa dernière piqûre d'humour, le prix n'ayant pas remporté le succès des années précédentes.

 
 
A+
 
a-
 

L'idée de départ des Parpaings d'or de l'architecture était de « décloisonner une profession qui a tendance à rester dans l’entre-soi, à se regarder le nombril et ne pas regarder ailleurs pour ne pas que l’autre regarde chez nous et évidemment rire de nous » mais l'édition 2014 a fait un peu moins bien que l'année précédente avec 25 000 pages vues et 35 000 votes pour 18 questions, constate le blogueur de l'Abeille et l'Architecte en préambule.

D'où la question légitime qu'il convient de poser : faut-il continuer à décerner des Parpaings aux architectes ? « (...) Même si je n’exclus pas d’ici quelques années de refaire des Parpaings d’or, la périodicité annuelle ne semble pas être très opportune ; il n’y en aura donc pas l’an prochain », annonce t-il.

Alors autant se délecter, peut-être pour la dernière fois avant longtemps, des questions humoristique de ce concours et des lauréats désignés, qui nous l'espérons, auront encore suffisamment d'humour pour apprécier le résultat des votes.

Le Palmarès des Parpaings d'or

Parpaing d'or de l'architecte qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari : Elisabeth de Portzamparc (93 % de votes)

Le parpaing d'or du projet déjà là lors des Premiers parpaings d'or, mais pas toujours terminé, et même qu'on va pouvoir encore se foutre d'eux l'an prochain si ça continue comme ça : Jean Nouvel et la Philharmonie de Paris (38 %)

Le commentateur qui se paie à peu de frais un petit coup de projecteur, en vitriolant, comme il est d'usage en France, le dernier commissaire de la Biennale d'architecture de Venise : Edouard François à Venise : la Shoah et les WC (50 %)

Le fiasco annoncé – et finalement avéré du lancement d'une pseudo école d'architecture en France, enfin en région... : Odile Decq (93 %)

La réforme qui, une fois mise en place devrait, nous donner plein de boulot, mais dont on espère que la mise en place interviendra avant qu’on ait vendu nos enfants : le ministère du Logement et la simplification des normes (60 %)

Le naufrage médiatique de l’architecte : Ruddy Ricciotti dans Ce Soir Ou Jamais et sa défense d’Eric Zemmour (41 %)

L'architecte Versaillais de naissance ou d’adoption qui a tellement bien réussi sa jeune carrière d’architecte que tu te demandes s’il est juste bien né ou s’il a couché avec François de Mazières pour en arriver là : R architecture (29 %)

La proposition manquante pour le PLU participatif parisien : Mettre aux normes handicapés le boulevard des Invalides (40 %)

L'architecte roux (ouais, je sais, c’est moche, on avait dit pas le physique, mais on n’a pas pu s’empêcher) : Louis Paillard (28 %)

Les vœux de l’architecte que tu n’en croies pas tes yeux et que tu espères vraiment pour lui qu’il est plus doué en dessin qu’en vidéo : Myriam Szwarc (50 %)

L'architecte qui passe tellement de fois dans les pages « résultats de concours » du Moniteur que tu te demandes comment ils font : Brenac & Gonzalez (35 %)

Le maire élu en mars dernier qui, par pure réaction partisane et électoraliste, a décidé de gaspiller des centaines de milliers d’euros d’études en sacrifiant un projet utile : l’arrêt de la production de logements par les maires de droite en Ile de France (47 %)

Le projet qui à vue de nez est absurde, nuisible et sans lendemain, mais dont il faut quand même se méfier, non parce qu’il parait qu’il y a quand même du pognon à se faire : Europa city à Gonesse par BIG ( 34 %)

L'agence que tu confonds toujours avec une autre et dont tu oublies systématiquement le nom et même que ça n’est pas grave vu ce qu’elle construit : Groupe 6 (36 %)

L’architecte qui a fait un projet polémique, mais dont tu te fous éperdument, car ils l’ont bien mérité leur merde financière ces petits bourgeois du XVIème : lain Derbesse, Alain-Charles Perrot et Jacques Rougerie et la piscine Molitor (36 %)

L'architecte/urbaniste disparu cette année que même si t’es le roi des cyniques et des blasés, ça te laisse un peu orphelin tout de même : Michel Courajoud (44 %)

L’architecte qui se la pétait comme chef de projet chez Rem Koolhaas avec son dossier qu’il a tout fait ça tout seul et qui mesure désormais sa grande solitude (malgré tout son talent … ) Clément Blanchet (63 %)

Cette année, « faute de temps, d'argent et d'aide », il n'y aura pas de cérémonie, précise toutefois L'Abeille et l'Architecte.

Parpaings d'or 2014 : l'Abeille et l'Architecte pique de son humour le petit monde des architectes, pour la dernière fois ?
Mot clefs
Catégories
CYBER