• Accueil
  •  > 
  • Paris-Pyrénées, une parenthèse dans la ville conçue par Métra + Associés
Rejoignez Cyberarchi : 

Paris-Pyrénées, une parenthèse dans la ville conçue par Métra + Associés

© Cyberarchi 2019

Comment insérer un bâtiment contemporain de très grande taille et abritant une mixité de fonctions dans un tissu urbain complexe et hétérogène, tout en ajoutant une couche « signifiante » à un morceau de ville ? Tel est le défi que se proposent de relever l'architecte Brigitte Métra et son agence Métra + Associés sur l'opération Paris Pyrénées.

 
 
A+
 
a-
 

S'il faut attendre 2014 pour visualiser le résultat finalisé, d'ores et déjà le projet s'annonce brillant et ambitieux, pour ne pas dire séduisant. Pourtant les contraintes étaient de taille. « La difficulté principale a consisté à superposer l'outil industriel avec des bureaux, une crèche et un collège, annonce d'emblée Brigitte Métra. Cette mixité de fonctions sur un même bâtiment multiplie les contraintes administratives, réglementaires et techniques ».

L'outil industriel en question est un bâtiment de la Ratp qui accueille des ateliers et un important centre de remisage dédié aux bus. Il s'agissait d'agrandir cette surface et de lui superposer une structure destinée à abriter des bureaux et des équipements publics, tout en intégrant ce nouveau complexe dans un environnement urbain où se conjuguent les façades rosées du lycée Hélène Boucher, la structure blanche du collège tout proche, les briques des logements de la « ceinture rouge », des réalisations contemporaines récentes, ou encore l'épannelage hétérogène des bâtiments de la rue des Maraîchers...

Allier culture et nature

« La ville idéale doit réussir à allier culture et nature, densité et mixité d'usage dans un cadre de vie proche de la nature, poursuit Brigitte Métra. C'est une question de bon sens, et il est de notre responsabilité de protéger l'environnement qui nous est offert. Néanmoins, certaines normes gagneraient à être mutualisées, et simplifiées pour être appliquées avec sensibilité et intelligence. Il ne suffit pas de mettre des croix dans des tableaux Excel pour répondrent à des normes environnementales ».

Fidèle à ses principes, l'agence a donc imaginé, pour le projet déjà complexe de Paris-Pyrénées, un jardin intérieur de 120 mètres de long, que peuvent traverser librement les riverains. Symboliquement, le bâtiment se présente, pour sa part, comme un rocher fissuré, dans lequel des failles irrégulières aménagent de nombreuses percées visuelles vers la ville.


Créer des passerelles

Par ailleurs, la « peau » extérieure du nouveau bloc se compose d'un jeu de bandeaux pleins, de bandeaux vitrés sérigraphiés, et de bandeaux de vitrage clair. Ces strates horizontales s'ouvrent et se ferment au gré des besoins. La couleur des bandeaux est utilisée comme outil d'accroche, variant du rose-bordeaux au jaune-doré. Les 42 000 m2 s'intègrent ainsi à un environnement riche d'histoire, grâce à la « porosité » mise en scène par l'agence Métra...

Jusqu'au choix du béton teinté et poli, constituant la structure du bâtiment, et qui se veut également très proche des pierres et des enduits des façades du voisinage. Histoire de poursuivre et d'enrichir la mémoire du quartier et de ses habitants.


Agnès Delcourt

Paris-Pyrénées, une parenthèse dans la ville conçue par Métra + Associés
Paris-Pyrénées, une parenthèse dans la ville conçue par Métra + Associés
Paris-Pyrénées, une parenthèse dans la ville conçue par Métra + Associés
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER