• Accueil
  •  > 
  • Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Rejoignez Cyberarchi : 

Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité

© Cyberarchi 2019

Au pied de la Butte Montmartre, Grégoire Oudin (APGO) et Bertrand Naut (ABN) ont mené pour le compte de la RIVP et de la Ville de Paris la réhabilitation de la Villa des Arts. Cet ensemble d'ateliers d'artistes de la fin du XIXe siècle, classé, associe désormais patrimoine et contemporanéité, tout en conservant sa vocation initiale de lieu dédié à la création.

 
 
A+
 
a-
 

Situé au 15 de la rue Hégésippe-Moreau, dans le 18e arrondissement de Paris, la Villa des Arts est depuis son origine un lieu de création abritant de nombreux ateliers d'artistes. Voulue par la famille Guéret, elle a été conçue et construite de 1888 à 1890 par Henri Cambon sous la forme qu'on lui connaît aujourd'hui : 3 corps de bâtiments s'articulant autour d'une cour rectangulaire, abritant une soixantaine d'ateliers-logements, qui ont accueilli parmi d'autres Auguste Renoir, Raoul Dufy ou Paul Cézanne, ou reçu la visite de Picasso, Dali, Eluard, Breton, Miro...

Après son rachat en 2007 par la Ville de Paris et sa réhabilitation complète menée par Grégoire Oudin et Bertrand Naut, la RIVP dévoilait fin janvier dernier les nouveaux atours du lieu.
L'objectif était ambitieux : conserver la fonction originelle de cette cité d'artiste en y intégrant des logements sociaux, tout en mettant en valeur l'architecture du lieu... Le projet s'attache à conserver et à restituer l'architecture, l'ambiance et les volumes d'origine, sans pour autant renier une écriture plus contemporaine lorsque la réhabilitation ou la restitution se sont avérées impossibles ou injustifiées. Partout, la réhabilitation a aussi permis la remise aux normes techniques et de confort d'aujourd'hui.


Le dialogue s'avère harmonieux. Les façades conservent leur cachet, rehaussé par la pose de nouvelles verrières respectant le style d'origine sans transiger sur le confort thermique. A l'intérieur, les volumes des appartements et des ateliers sont conservés et épurés des différentes modifications intervenues depuis l'origine, mais conserve leurs moulures et boiserie d'origine. Les mezzanines encore existantes sont restaurées et décloisonnées, celles ayant disparues sont recréées dans un style contemporain, en bois et acier.

Soulignons que, depuis 2007, la rénovation s'est faite en deux phases, le bâtiment restant occupé plus ou moins complètement sur l'ensemble de la durée du chantier. La première phase a permis de traiter les lots alors vacants et les aspects les plus techniques, tandis que la seconde s'intéressait à 11 autres lots, aux parties communes et à la cour, avec la création d'un jardin contemporain. Enfin, le reste du programme s'est effectué lot par lot, au gré des vacations.

 
Par Patrick Guyennon

Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Paris : la Villa des Arts réhabilitée, entre patrimoine et modernité
Mot clefs
Catégories
CYBER