• Accueil
  •  > 
  • Ombelle minimise son impact sur la nature
Rejoignez Cyberarchi : 

Ombelle minimise son impact sur la nature

En aparté STUDIO D'ARCHITECTURE : Copyright 2017

 

C'est un objet architectural délicatement déposé dans la nature. Le Ried alsacien, cette prairie inondable et pleine de charme, exigeait une empreinte minimum. C'est le pari réussi de la bien nommée Ombelle présentée au concours Archi<20 en 2012 par en aparté STUDIO D'ARCHITECTURE.

 
 
A+
 
a-
 

Ombelle a été conçue pour le concours Archi<20. Les critères étaient : créativité et originalité, emploi de matériaux respectant une démarche environnementale, technique et savoir faire. La contrainte principale étant de ne pas dépasser une surface de 20 m2.

Le projet s'implante sur le Ried alsacien. Il s'agit d'une zone humide, aux nappes phréatiques gorgées d'eau. « Chaque fin d’hiver, des inondations aussi spectaculaires qu’imprévisibles marquent de leur empreinte ce paysage entièrement nouveau », note Charles Poutrel, en aparté STUDIO D'ARCHITECTURE, qui a supervisé cette aventure.

Le bâtiment est léger, transportable et démontable. Il a été dessiné « en fonction des éléments naturels présents sur le site ». C'est à dire le soleil, le vent, la pluie et le sol. Les formes rentrantes et pénétrantes des façades permettent : à l'est, d'accueillir le soleil, au sud, de se protéger de la chaleur estivale, à l'ouest, de "casser" le vent et la pluie, tandis qu'au nord la façade est aveugle.

 

Sur pilotis

 

Ombelle est sur pilotis. Elle s'épargne ainsi la montée des eaux du Ried. L’emprise au sol est limitée à 3 m2 afin de moins impacter le sol. Le petit bâtiment se développe en hauteur pour offrir une surface habitable de 10m2. Des points de vue sur la nature environnante depuis la mezzanine invitent à la contemplation.

Les vitrages permettent, par leur inclinaison, de refléter le sol et les paysages. Les ouvertures "tiercées" offrent du débattement aux portes et un côté ludique. Au rez-de-chaussée, le visiteur bénéficie d'une vision traversante sur la nature. Il se sent "comme en extérieur" mais protégé par le couvert de la mezzanine.

 

Échelle de meunier

 

L’accès à l’étage se fait par une échelle de meunier insérée dans la façade nord. Les ouvrants à l’étage permettent une ventilation efficace de l’air intérieur, en plus d'offrir des vues sur le paysage et le ciel. La structure est composée de panneaux montés sur des ossatures. Leur habillage est en panneaux de fermacell et contreplaqué marine lasuré.

La jonction entre chaque panneau est garnie par un réseau de coiffes galvanisées, qui assurent la récupération et le cheminement des eaux pluviales. Chaque face est un élément de charpente distinct des autres. Ces éléments nervurés et renforcés en pin douglas sont contreventés par les panneaux intérieurs et extérieurs. 

Leur assemblage se fait par vissage des nœuds métalliques placées à l’intérieur de la structure. De la ouate de cellulose est placée entre les éléments de rigidification. Les menuiseries bois sont avec oscillo-battants pour les parties ouvrantes.

 

Zone natura 2000

 

Archi<20 est un festival européen d'architecture qui a eu lieu en 2012. Sur 100 dossiers étudiés, 20 lauréats ont eu le privilège de construire leur projet sur le site exceptionnel du Grand Ried alsacien classé natura 2000.

L'un de ces 20 lauréats était en aparté STUDIO D'ARCHITECTURE, l'agence de Charles Poutrel installée à Brive La Gaillarde. Une agence qui cherche à apporter des réponses à l’ampleur et à la complexité du défi écologique global.

L’ombelle est une inflorescence simple dans laquelle les pédoncules floraux sont tous insérés au même point de la tige, et les fleurs sont toutes disposées sur une même surface sphérique, ou parfois plane.

 

L.P

Ombelle
Ombelle
Ombelle
Ombelle
Ombelle
Mot clefs
Catégories
CYBER