• Accueil
  •  > 
  • OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
Rejoignez Cyberarchi : 

OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar

© Delfino Sisto Legnani and Marco Cappelletti : Copyright 2018

 

Au Qatar, l’agence néerlandaise de réputée mondiale OMA (Rem Koolhaas, Ellen van Loon, Iyad Alsaka) signe un imposant projet qui abrite en un même lieu les livres et les personnes. A l’ère de la culture numérique, du marbre blanc, une façade de verre, un plafond en aluminium, le tout dans un énorme écrin qui participe à donner une importance capitale aux livres.  

 
 
A+
 
a-
 

La Bibliothèque nationale du Qatar comprend la bibliothèque nationale, la bibliothèque publique et la bibliothèque universitaire de la capitale Doha, tout en incluant la collection du patrimoine, qui se compose de textes précieux et de manuscrits liés à la civilisation arabo-musulmane.

 

L’objet irremplaçable

 

La bibliothèque publique, qui fait partie de la Cité de l'éducation, un nouveau campus universitaire accueillant les campus satellites des principales universités et institutions du monde entier, abritera plus d'un million de livres répartis dans un espace de 42000 m² de superficie. Le nouveau projet de la bibliothèque  du Qatar montre l'intérêt à long terme de l’agence OMA pour les bibliothèques, une attention qui remonte au concours de la Bibliothèque nationale de France en 1989.

Cependant, la révolution électronique semble vouloir éliminer toute nécessité de concentration et de matérialisation. OMA pose non seulement des questions cruciales, mais y répond astucieusement à travers sa réalisation. Aurions-nous encore besoin de bibliothèques? Les bibliothèques pourraient-elles survivre à la culture numérique? La Bibliothèque nationale du Qatar offre une réponse parmi d’autres. 

« L'impact physique des livres a été important pour l'ensemble de ma formation. Les premiers livres qui m'ont fasciné étaient les contes de Grim illustrés par Gustave Doré. Je me souviens encore de la nature physique de ces livres en tant qu'un des meilleurs souvenirs de toute ma vie. Dans les années 1950, je passais du temps dans la bibliothèque du Stedelijk Museum, presque comme dans un salon. Ma première intersection de l'écriture et de l'architecture a été Delirious New York, que j'ai écrit dans la bibliothèque publique de New York, en passant par les microfilms, les vieux journaux et les livres. J'y ai fait mon propre siège, presque jour et nuit. » Raconte Rem Koolhaas, le fondateur d’OMA.

 

La cascade des livres

 

Ainsi, l’agence souhaitait exprimer la vitalité du livre en créant une architecture qui apporte des études, une recherche, une collaboration et une interaction au sein de la collection elle-même qui contient entre autres certains des manuscrits les plus importants et les plus rares du Moyen-Orient.

La bibliothèque est conçue comme une pièce unique où se croisent les visiteurs et les livres. Les bords du bâtiment sont levés à partir du sol créant trois allées qui mènent vers l’espace triangulaire central. Cette configuration permet au visiteur d'accéder au bâtiment directement en son centre. Les allées sont conçues comme une topographie d'étagères, entrecoupées de plusieurs espaces pour lire ou méditer. Les étagères sont destinées à faire partie du bâtiment, leur texture est conçue du même marbre blanc que les planchers, elles intègrent l'éclairage artificiel, la ventilation et le système de retour de livres.

La collection du patrimoine est placée au centre de la bibliothèque dans un espace excavé de six mètres de profondeur, recouvert de travertin beige. Elle peut également fonctionner de manière autonome, directement accessible de l'extérieur.

La façade en verre ondulé filtre la lumière naturelle, créant une atmosphère propice pour la lecture. Quant à la lumière diffuse, elle est dirigée plus loin dans le noyau du bâtiment par un plafond en aluminium réfléchissant. À l'extérieur, un patio immergé fournit la luminosité aux bureaux du personnel situé au sous-sol, il qui sert en même temps d'espace de transition avant d'entrer dans le monde des livres.

La Bibliothèque nationale du Qatar joue un rôle central dans la Cité de l'éducation, un projet qui pousse le pays vers une économie fondée sur la culture. Le plan directeur, conçu par Arata Isozaki en 1995 et inauguré en 2003, comprend diverses installations culturelles y compris des universités et le siège de la Fondation du Qatar, également conçu par OMA et achevé en 2016.

Le gigantesque monolithe qui mesure 138 mètres de long semble être une ode aux livres.

 

Sipane Hoh

OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
OMA réalise la bibliothèque nationale du Qatar
Mot clefs
Catégories
CYBER